Vous aimez cette page? Partagez-la avec vos réseaux sociaux

Partager cette page:

Actualités

Les 15, 16 et 17 juin, nous soutenons à VivaTech l’innovation française et européenne
15/06/2017 11:40:37 Le blog officiel de Google France
Du jeudi 15 au samedi 17 juin 2017, les équipes de Google France sont mobilisées pour faire de la seconde édition de Viva Technology Paris une fête incontournable de la technologie et de l’innovation.



Les startups sont devenues des acteurs majeurs de l’économie ; elles sont créatrices d’emplois et à l’origine de nombreuses innovations qui façonneront l’avenir de notre société. Pour les aider à franchir les différentes étapes de leur croissance, nous avons développé trois programmes d’accélération sur mesure :
  • START : pour aider les jeunes startups à construire leurs produits et services
  • GROW : pour permettre aux startups de trouver leurs premiers clients et marchés
  • SCALE : pour accélérer l’internationalisation des startups accompagnées
En 2016, ce sont ainsi plus de 100 startups qui ont bénéficié de notre accompagnement, contribué à créer plus de 400 emplois en France, et levé 300M€.

Trouver les bons mentors et partenaires pour développer sa startup, identifier ses prochains marchés clés, développer un produit utile... : au cours des trois jours, nous proposerons des conférences à destination des entrepreneurs, startups et des associations. L'objectif : leur donner des conseils clés en main pour lancer ou développer leur projet. Et, puisque les enseignements issus des réussites comme des échecs se partagent, nous recueillerons cette année les témoignages de startups à succès.

Tout comme les succès, l’optimisme se communique également ; Eric Schmidt, président exécutif d’Alphabet, expliquera pourquoi l’Intelligence Artificielle est porteuse d’espoirs et comment elle contribue à une meilleure société (jeudi 15 juin, 14h15). Sarah Drinkwater, directrice de Google Campus, s’exprimera sur le soutien apporté par les grandes entreprises aux startups en Europe (vendredi 16 juin à 11h50).

Découvrez nos toutes dernières innovations !

La journée du samedi 17 juin est dédiée au grand public : n’hésitez pas à venir faire un tour sur notre espace Google et tester les expériences mises à votre disposition ! Vous découvrirez nos derniers projets innovants, comme la toute nouvelle version française de l’Assistant Google Allo. Vous pourrez également parcourir les plus beaux paysages du monde avec Google Expeditions en réalité virtuelle, découvrir les dernières innovations d’Android, comme le robot artiste IOIO Plotter ou les jeux d’arcade de Home Screen Arcade, ou encore expérimenter Quick, Draw!, le nouveau jeu de Google qui interprète vos dessins grâce au machine learning !

Enfin, vous pourrez suivre des formations d’apprentissage du code ou encore apprendre comment naviguer en toute sécurité sur Internet.

Entrepreneurs, passionnés d’innovations, ou technophiles, nous vous attendons nombreux à VivaTech sur le stand Google !

Toutes les informations sur nos temps forts #VivaTech en temps réel : @GoogleEnFrance

Posté par François Bracq, responsable Startup, Google France


A chaque mode son histoire
08/06/2017 13:25:26 Le blog officiel de Google France
Vous portez aujourd’hui votre jean préféré ? Vous avez dans votre penderie une robe noire prête à sortir pour n’importe quelle occasion ? Vous vous souvenez de ces chaussures plateformes des années 90 ? Ces vêtements ont une chose en commun : ils racontent tous une histoire, qui remonte parfois jusqu’à plusieurs siècles. “On peut même sentir l’arrivée d’une révolution à travers les vêtements. Vous pouvez tout voir et tout sentir avec les vêtements”, expliquait la légendaire rédactrice en chef de Vogue Diana Vreeland. C'est une des raisons pour lesquelles nous sommes ravis de présenter "We wear culture " (g.co/wewearculture), le nouveau projet de Google Arts & Culture qui retrace les histoires derrière les vêtements que vous portez.


Plus de 180 musées, institutions de mode, écoles, centres d’archives et autres organisations à New York, Londres, Paris, Tokyo, São Paulo et bien plus encore, se sont réunis pour mettre trois millénaires de mode à portée de clics sur Google Arts & Culture. Vous pouvez explorer en ligne plus de 30 000 articles de mode, chercher des chapeaux par couleur et des chaussures par époque.

A travers plus de 450 expositions en ligne, nous vous invitons à découvrir l’histoire de la mode masculine à la cour de Versailles, de la mode punk britannique, de l’ascension du jean, autrefois vêtement de travail des chercheurs d’or devenu icône de mode, des chaussures plateformes, devenues populaires aux pieds de la diva brésilienne Carmen Miranda dans les années 1930.

Nous vous emmenons à la rencontre des icônes et des trendsetters comme Coco Chanel, Cristóbal Balenciaga, Yves Saint Laurent, Azzedine Alaïa ou Vivienne Westwood. Nous avons réalisé des vidéos en réalité virtuelle inédites retraçant les histoires de quatre pièces emblématiques qui ont façonné l'histoire de la mode. Vous pouvez les regarder sur YouTube ou avec un casque de réalité virtuelle :
  • La robe noire de Chanel qui a fait du noir une couleur acceptable pour les femmes en toutes occasions (Musée des Arts décoratifs, Paris, France - 1925).
  • Les talons hauts rouge pétillant de Marilyn Monroe qui sont devenus symbole de pouvoir, de succès et de sensualité pour les femmes (Museo Salvatore Ferragamo from Florence, Italy - 1959).  
  • Le pull et la jupe Comme des Garçons, avec lesquels Rei Kawakubo a porté l'esthétique et l'artisanat du design japonais sur la scène internationale de la mode (Kyoto Costume Institute, Kyoto, Japon - 1983).
  • Le corset de Vivienne Westwood, le regard unique de la créatrice sur l'un des vêtements les plus controversés de l'histoire (Victoria and Albert Museum, Londres, Royaume-Uni -1990).


Les chausseurs, les fabricants d'uniformes, les fabricants de chemises, les bijoutiers, les dentelliers, les inventeurs maîtrisent leurs métiers de génération en génération pour transformer des croquis de conception et des motifs de couture en vêtements prêts à porter. Zoomez dans des images en ultra haute résolution réalisées avec notre Art Camera et découvrez le fruit de leur travail dans des détails jamais égalés, comme cette robe de Cristobal Balenciaga, dont l’observation minutieuse révèle des dessins de couples de danseurs habillés à la mode du XVIIIe siècle, brodés par François Lesage. Vous découvrirez également les liens étroits​ entre la mode et les autres formes d’art telles que peinture, photographie, musique.

Tous les contenus sont accessibles gratuitement en ligne dès aujourd'hui sur le site g.co/wewearculture et sur l'application mobile Google Arts & Culture sur iOS et Android. Cliquez à distance et vous verrez à quel point la mode a été cousue dans le tissu de nos sociétés. Et participez à la conversation sur les réseaux sociaux avec #WeWearCulture !

Et nous vous avons réservé une surprise : une exposition exceptionnelle dédiée au programme au Musée des Arts décoratifs, ouverte au grand public gratuitement cette semaine, les 9 et 10 juin ! Vous pourrez zoomer sur les détails de 25 pièces emblématiques sur grand écran, vivre les toutes dernières expériences de réalité virtuelle sur Cardboard, ou encore observer des designers réaliser des oeuvres en 3D sur Tilt Brush !

Ce projet a été réalisé en France en partenariat avec le musée des Arts décoratifs, la galerie Azzedine Alaïa, la Cité de la dentelle et de la mode de Calais, le château de Versailles, ESMOD International et le Centre National du Costume de Scène.

Posté par Sixtine Fabre, Responsable des partenariats France, Google Arts & Culture


100 villes et 70 000 personnes formées aux compétences numériques : en 2017, nous venons à votre rencontre partout en France !
11/05/2017 11:06:50 Le blog officiel de Google France
Depuis 2012, à travers le programme Google pour les Pros, des formateurs Google sillonnent le pays pour apporter gratuitement un soutien numérique aux professionnels, artisans et commerçants en partenariat avec les Chambres de Commerce et d’Industrie. 

La plus vieille quincaillerie de France, Maison Empereur, a par exemple lancé son site de e-commerce pour exporter ses produits à l’étranger, et recruté une personne à plein temps, grâce aux conseils d’un formateur Google. Le programme a été élargi l’année dernière, pour offrir aux étudiants des formations en partenariat avec 15 universités françaises. Au total, en 5 ans, nous avons formé plus de 150 000 professionnels et étudiants. 

Nous avons l’ambition de passer à la vitesse supérieure cette année puisque nous nous donnons pour objectif de former 70 000 personnes d'ici la fin de l'année. Derrière cet engagement, la conviction que le numérique est une chance pour tous. Le Ministère du Travail a récemment publié une étude qui estime à 50 000 le nombre d'emplois à saisir dans le numérique en se formant aux fondamentaux d'internet, rien qu'en 2017 ! La France pourrait gagner 10% de PIB à horizon 2025, ce qui permettrait de créer 200 à 250 milliards d’euros supplémentaires de valeur par an. 


Parce que nous croyons au formidable potentiel de tous ces outils numériques et que nous souhaitons contribuer au développement économique qu’ils représentent, nous prenons l’engagement d’aller cette année à la rencontre des Français, dans 100 villes, pour leur proposer des formations gratuites aux compétences numériques, allant de 1 heure à 30 heures en fonction des besoins de chacun. 

Dès aujourd’hui je serai à Angers pour lancer un partenariat avec la ville. Sur deux jours, et sous la forme d’ateliers animés par nos experts, nous proposerons des formations ouvertes à tous qui leur permettront de développer ou de renforcer leurs usages du numérique. Entrepreneurs, professionnels, étudiants pourront suivre des ateliers sur la recherche d'emploi sur Internet, les bases de la programmation, les clés d’une navigation sécurisée,... Pour les plus jeunes, des cours d’initiation au code seront également proposés. Et nous reviendrons à Angers avant l’été. 

Le dispositif de Google à Angers et les premières villes qui seront visitées par nos équipes

Je vous donne rendez-vous partout en France pour qu’ensemble nous trouvions des manières nouvelles et efficaces d'accroître, de partager, et de célébrer ces réussites que seul le numérique sait faire décoller.


L'intelligence artificielle, aujourd’hui et demain.
02/05/2017 17:31:25 Le blog officiel de Google France
Le 27 avril s’est tenue, chez Google France, une conférence autour de l’Intelligence artificielle regroupant des chercheurs du CNRS, de l’ENS, de Google ou encore d’Airbus. Le billet ci-dessous reflète les sujets abordés dans le cadre de cet événement

Intelligence artificielle (IA), réseaux neuronaux, machine learning, apprentissage supervisé…. Autant de mots qui prennent de plus en plus de place dans nos sociétés, dans nos vies, et deviennent un sujet de discussion et de débat, alors même qu’ils demeurent largement méconnus.

Au fait c’est quoi l’IA ?

Il s’agit d’un terme générique qui désigne les programmes informatiques qui résolvent des problèmes faciles pour les humains, mais jusqu'ici difficiles pour les ordinateurs, comme par exemple décrire une scène dans une photo. Bien que ce terme soit entré dans le langage commun, 75% des Français que nous avons interrogés* déclarent avoir une compréhension parcellaire, voire nulle du sujet. Et c’est normal ! Le sujet peut être complexe et technique, et l’IA véhicule encore beaucoup de fantasmes et incompréhension.

Un domaine de recherche initié dans les années 1950

Dès 1956, les premiers projets académiques voient le jour, et Marvin Minsky propose d’adopter ce fameux terme d’”intelligence artificielle”. Mais ce n’est que très récemment que nous avons vraiment vu l’émergence de cette technologie. Aussi précurseurs qu’étaient les grands scientifiques de l’époque, ils ne disposaient que de peu de puissance de calcul ou des données limitées. Aujourd’hui, la puissance des ordinateurs permet de réaliser des tâches qui étaient impossibles il y a encore 10 ans.

Et cette technologie offre de nombreuses opportunités. Les Français en sont d'ailleurs bien conscients, et considèrent à 57% que la médecine pourrait capitaliser sur l’IA, au même titre que l’industrie ou les services (45%). Ils réalisent d’ailleurs qu’elle fait déjà partie de leur quotidien, particulièrement dans les application GPS (65% des sondés) ou encore dans les outils de traduction automatique (59%).

Le Machine learning, ou apprentissage automatique.

Pour apprendre, l’être humain se sert généralement de son expérience, basée sur son vécu et sur des exemples. Et c'est ce que les programmes de machine learning (apprentissage automatique) tentent de faire également : permettre aux ordinateurs d'apprendre à partir d'exemples. Dans le cas de la reconnaissance d’image nous présentons des centaines de milliers de photos de chats à notre réseau de neurones, en lui expliquant qu’il s’agit d’un chat, et le système apprend par lui même au bout d’un certain temps à reconnaître l’animal.


Le machine learning est aujourd’hui aussi intégré dans des outils commes Google Traduction, et grâce à cette technologie, nous sommes en capacité de proposer des traductions de bien meilleur qualité.


Participer à la réflexion et au débat

Si les fantasmes liés à l’IA semblent petit à petit s'estomper - seul 11% des personnes interrogées disent avoir peur de l’IA -, certaines interrogations demeurent. En effet, 75% des sondés en ont une opinion positive mais ¾ d’entre eux pensent qu’il faut faire attention à son utilisation.

Nous considérons que nous devons avoir une approche ouverte de la recherche dans ce domaine, la soutenir, et ’échanger avec les experts des secteurs publics et privés pour faire avancer la réflexion autour de l’IA.

  • Ainsi pour contribuer à l’avancée de l’état de l’art, nous publions régulièrement le fruit de nos recherches. A ce jour, plus de 150 publications ont été rendues disponibles
  • Nous soutenons également la recherche en finançant des thèses. Cette année, nous avons avons attribué un Phd Fellowship Award à Aude Genevay, de la Fondation Sciences Mathématiques de Paris, pour son travail sur le Machine Learning, ou encore à Romain Gay, de l’Ecole Normal Supérieure, pour ses recherches dans le domaine de la confidentialité et de la sécurité.
  • Nous sommes à l’initiative de Partnership on AI , une organisation à but non lucratif, regroupant des entreprises telles qu’Amazon, Apple, DeepMind, Facebook, IBM, Microsoft... et dont l’objectif est de formuler des bonnes pratiques, favoriser la compréhension de l’IA par le grand public et de servir de plate-forme ouverte de discussion sur les risques et opportunités de cette technologie, et ses influences potentielles sur les hommes et la société.

L’IA est un domaine de recherche prometteur, qui offre des perspectives incroyables, mais qui doit être étudié et mis en oeuvre de façon réfléchie. L’IA n’est pas une fin en soi, mais un moyen de développer des outils toujours plus efficaces, au service de l’homme, et non l’inverse, afin de nous simplifier la vie.

posté par Emmanuel Mogenet, Directeur Google Research Europe

-----------------
*Etude réalisée par VISIONCRITICAL du 24 au 31 mars 2017, sur un échantillon représentatif de 827 personnes


Le label "Vérification des faits" est désormais disponible partout dans le monde, dans le moteur de recherche Google et Google Actualités
10/04/2017 09:56:31 Le blog officiel de Google France
Google a été imaginé pour permettre aux utilisateurs de trouver des informations utiles, en leur donnant accès aux contenus créés par les éditeurs. Cet accès à des informations de grande qualité est la raison pour laquelle les utilisateurs se rendent sur internet et, pour les contributeurs, de continuer à s’investir en ligne.

Cependant, avec plusieurs milliers d’articles publiés en ligne chaque minute, la quantité d’informations mises à la disposition des utilisateurs peut sembler écrasante. Sans compter que ces dernières ne sont pas toujours vraies et qu’il est donc difficile pour les lecteurs de distinguer la réalité de la fiction. C’est pour cette raison qu’en octobre 2016, nous avons annoncé, avec notre partenaire Jigsaw, la création, pour certains pays, d’un nouveau libellé intitulé “Fact-check” que les éditeurs peuvent ajouter à leurs articles dans Google Actualités. Ce libellé est appliqué aux articles vérifiés par les éditeurs de presse et les organisations de fact-checking.

Après avoir recueilli les commentaires des utilisateurs et des éditeurs, nous avons décidé d’étendre cette fonctionnalité. Ainsi, le libellé “Fact-check” est désormais disponible partout dans le monde, dans le moteur de recherche Google et Google Actualités, et dans toutes les langues. Désormais, lorsque vous effectuez une recherche et qu’elle renvoie vers un résultat d’autorité contenant des faits vérifiés portant sur une ou plusieurs déclarations, vous en êtes clairement informé sur la page de résultats de recherche. L’extrait qui s’affiche sur la page de résultats indique la déclaration étudiée ainsi que son auteur, et précise le fait qui été vérifié.



Ces informations ne seront pas forcément disponibles pour chaque résultat dans le moteur de recherche, et il est possible que différents éditeurs aient vérifié la même déclaration tout en arrivant à des conclusions différentes. Ces vérifications ne sont pas conduites par Google et sont présentées de telle sorte que les utilisateurs puissent se forger une opinion éclairée. Même si des conclusions différentes peuvent être présentées, nous pensons néanmoins utile de connaître le degré de consensus autour d’une déclaration en particulier, et de pouvoir identifier les sources qui s’accordent sur un même sujet. En rendant les vérifications des faits plus visibles dans les résultats de recherche, nous pensons que les utilisateurs pourront plus facilement évaluer la véracité des faits et ainsi se faire leur propre opinion.

Afin de pouvoir profiter de cette fonctionnalité, les éditeurs doivent utiliser le balisage ClaimReview de schema.org sur les pages dont ils vérifient les déclarations publiques (documentation ici) ou recourir au Share the Facts widget développé par le Duke Université Reporters Lab et Jigsaw. Par ailleurs, seuls les éditeurs étant identifiés par algorithme comme une source d’information fiable pourront soumettre leur vérification. Enfin, le contenu doit respecter les règles générales qui s’appliquent au balisage de données structurées, répondre aux critères applicables à la vérification des faits dans le Centre Google Actualités pour les éditeurs et les normes relatives à responsabilité et à la transparence, à la lisibilité et à la bonne représentation du site, telles qu'énoncées dans nos consignes générales de Google Actualités.

Si un éditeur ou une déclaration de fact-checking ne respecte pas ces critères ou ces règles, nous pourrons, à notre discrétion, ignorer le balisage du site.



Cette initiative n’aurait jamais vu le jour sans l’aide précieuse d’autres organismes et de la communauté de fact-checking, qui comprend aujourd’hui plus de 115 organisations. Pour en savoir plus sur cette nouvelle fonctionnalité de la Recherche Google, n’hésitez pas à consulter le Centre d’aide.

Posté par Justin Kosslyn (Product Manager, Jigsaw) and Cong Yu (Research Scientist, Google Research)


Découvrez les coulisses de Toi-Même Tu Filmes #TMTF
04/04/2017 16:27:09 Le blog officiel de Google France
Avant de lancer officiellement, dans quelques semaines, la deuxième saison de Toi-Même Tu Filmes, YouTube France et la Mairie de Trappes ont organisé jeudi 23 mars une soirée événement pour dévoiler le documentaire dédié aux coulisses de la tournée 2016. 

Pendant plus de 100 jours, du 7 juillet au 25 septembre 2016, les équipes de YouTube France, accompagnées de l’association Génération Numérique, de la Mobile Film Academy et de créateurs YouTube, sont allées à la rencontre de plus de 800 jeunes. Encadrés par des structures jeunesse locales de 50 villes françaises, elles avaient pour objectif de leur livrer les outils pour décoder les discours de haine sur Internet, et les accompagner dans la création de contenus vidéo positifs. Pour cette première édition, 200 vidéos (#TMTF) ont été réalisées sur le thème de la fraternité. 

Dans le documentaire projeté en avant-première le 23 mars, on suit pas à pas les jeunes participants au cours de huit étapes de la tournée 2016. On les voit décrypter avec les animateurs la logique des vidéos complotistes, on assiste à leurs débats de groupe pour choisir un sujet de film, on rit avec eux lorsqu’ils répètent les scènes et se trompent de dialogues, on les accompagne pendant le tournage et on est émus quand ils actionnent le clap de fin.

La soirée a également été l’occasion d’échanger avec certains lauréats de l’édition précédente, qui ont gagné le Grand Prix TMTF 2016 pour leur vidéo “Tu as quoi de plus que moi”, avec, à la clé, un voyage et des formations au YouTube Space de Los Angeles. Ils ont partagé leur retour d’expérience sur leur parcours l’année dernière, ainsi que les moments forts de leur voyage dans la cité des Anges.


Ils ont notamment raconté leur rencontre avec le romancier et professeur Alain Mabanckou, leur déjeuner chez le Consul général de France Christophe Lemoine, leur discussion avec le futur PDG de Google France Sébastien Missoffe, ou encore leur nouvelle vidéo réalisée avec Maxime Musqua. À les entendre, ce voyage leur a donné le goût de l’ouverture aux autres, de la solidarité, du travail et a renforcé leur confiance en eux.

Cette soirée a aussi permis de rappeler que l'aventure Toi-Même Tu Filmes est loin d'être terminée puisqu’une deuxième saison aura lieu l’été prochain ! Nous comptons sur vous pour participer à l’expérience #TMTF !

Posté par Emmanuelle Rosset, Responsable du projet "Toi-même tu filmes" chez YouTube


Google Cheese Master - Une équipe d’ingénieurs de Google France développe un système d’intelligence artificielle capable de reconnaître les fromages.
01/04/2017 08:30:21 Le blog officiel de Google France
Nous assistons depuis plusieurs mois à de grandes avancées dans le domaine de l’intelligence artificielle. Nous gardons tous en tête l’exploit extraordinaire réalisé par les équipes de DeepMind et leur intelligence artificielle AlphaGo, et profitons tous déjà des avantages de ces technologies dans nos vies quotidiennes.

Google Traduction permet aujourd’hui par exemple de traduire plus de 70 langues, et même de traduire en temps réel des éléments que vous filmez. Google Photos vous offre la possibilité de rechercher dans votre catalogue de photos, sans que vous n’ayez eu besoin d’en référencer aucune ! Et tout ça grâce au Machine Learning- ou apprentissage automatique - une technique d’Intelligence Artificielle très utilisée chez Google. Et ce n’est pas fini ! Les recherches fondamentales et appliquées nous font entrevoir de belles choses pour les mois et les années à venir.

Nos ingénieurs en France, toujours à la recherche du prochain défi à relever, se sont intéressés au saint des saints : la reconnaissance des fromages. C’est un véritable défi technique que de différencier un Coulommiers d’un Camembert ! Qui ne s’est jamais retrouvé face à un fromage, sans savoir s’il était au lait de brebis ou au lait de vache, une tomme de brebis ou de chèvre? Nos systèmes sont aujourd’hui capables de différencier un chien d’un chat, mais qu’en est-il de deux fromages d'apparence similaire?



Un défi de taille qui nous a naturellement amené à rencontrer des spécialistes dans le domaine, comme le Collectif Fromaginaire, regroupant plusieurs Meilleurs Ouvriers de France tous passionnés de fromage. Avec leur aide et leur expertise, nous avons donc entraîné nos systèmes avec les technologies de pointe disponibles chez Google pour espérer solutionner le problème - et nous nous sommes rendus compte qu’il s’agit là probablement de l’un des défis les plus ambitieux de la recherche en intelligence artificielle ! Pour cela, nous avons eu besoin de la puissance de calcul des serveurs de Google, des dernières technologies de reconnaissance visuelle, et nous avons même été amenés à développer des prototypes pour analyser le son qu’émet un fromage, et bien entendu son odeur.

Cette vidéo documente la genèse de l'idée ainsi que les dessous des réunions au sommet entre fromagers et ingénieurs.



Nous avons travaillé d'arrache-pied et pensons être en mesure de reconnaître une centaine de fromages (sur les plus de 1500 que nous comptons en France!) dans notre moteur de reconnaissance visuelle, que nous espérons pouvoir vous proposer dans les prochaines semaines.

Notre prochain défi ? Partir à la découverte des fromages du monde entier ! Des équipes d’ingénieurs sont d’ores et déjà en train de voyager à travers le monde pour répertorier et permettre à nos systèmes de reconnaître les caractéristiques de tous les fromages de la la planète.

Posté par Maxime Brénon, Ingénieur, Google France



Protection Élections : la technologie au service de l’intégrité des informations électorales
21/03/2017 11:56:50 Le blog officiel de Google France
Des élections libres et transparentes dépendent de l’accès des électeurs aux informations dont ils ont besoin pour prendre leur décision. Mais les sources d’où proviennent ces informations sont de plus en plus vulnérables aux cyberattaques.

Lors des dernières élections néerlandaises, quelques heures avant l’ouverture du scrutin, l’un des sites d’aide au vote du pays a été hacké. Le site a été la cible d’une attaque par déni de service distribué (DDoS), une attaque informatique courante qui consiste à saturer un système de requêtes pour le rendre indisponible. Malheureusement, ce type d’attaque devient de plus en plus simple, de moins en moins coûteux et de mieux en mieux organisé. Des attaques informatiques peuvent mettre hors service des sites d’actualités pour 5 € seulement. Près de 125 000 attaques DDoS surviennent chaque semaine et des dizaines de millions de tentatives d’hameçonnage sont signalées tous les deux ou trois mois, comme le montre des exemples récents au Mexique, aux Pays-Bas, en Équateur, en Malaisie, en Birmanie et au Monténégro.

A quelques jours des élections françaises, l’accès à l’information revêt un caractère primordial. Sa protection essentielle. C’est pour cette raison que Jigsaw et Google lancent aujourd’hui Protection Elections, une suite d’outils gratuits dont le but est de lutter contre les cyberattaques les plus communes au cours des prochains mois. Ces outils sont destinés à protéger les agences de presse, les groupes de défense des droits de l’Homme, les équipes de campagne, et les organismes d’observation des élections (autant d’organismes dont le rôle est particulièrement crucial avant et pendant les élections) des menaces informatiques courantes comme les attaques DDoS, l’hameçonnage et les tentatives de piratage de comptes personnels.



L’un de ces outils s’appelle Project Shield. Il offre une protection gratuite contre les attaques DDoS aux sites d’informations, aux groupes de défense des droits de l’Homme et aux organismes d’observation des élections. (D’ailleurs, le site d’aide au vote néerlandais mentionné plus haut utilise désormais Project Shield et a ainsi pu lutter contre de nombreuses attaques DDoS.) Il est essentiel de proposer une protection gratuite à ces organismes, car ce sont eux qui fournissent aux électeurs les informations dont ils ont besoin pour une prise de décision éclairée.

Cette nouvelle suite d’outils offre également une protection numérique aux utilisateurs du Web. Par exemple, l’extension Chrome Alerte mot de passe permet de lutter contre les attaques par hameçonnage : l’outil vous avertit lorsque des tentatives de vol de votre mot de passe Google sont détectées. Autre exemple, la validation en deux étapes offre une protection supplémentaire pour renforcer la sécurité de votre compte.

Que vous soyez un journaliste, membre d’une équipe de campagne ou un particulier soucieux de sa sécurité en ligne, vous pouvez retrouver cette suite d’outils et de bonnes pratiques sur https://protectyourelection.withgoogle.com/intl/fr/

Publié par Anne-Gabrielle Dauba-Pantanacce, Directrice de la Communication, Google France & Jamie Albers, Product Marketing Manager, Jigsaw


Page:   of 4 

News

Start off your summer with #teampixel
22/06/2017 19:00:00 Google
Need a fresh perspective? It’s all yours, courtesy of #teampixel . From a Buddhist monastery in Russia to a picturesque lighthouse in North Carolina, to the best swing set … ever, here’s your weekly look at some of the “Pixel perfect” images shar...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Digital security and due process: A new legal framework for the cloud era
22/06/2017 11:00:00 Google
Editor’s note: This is an abbreviated version of a speech Kent delivered today at The Heritage Foundation in Washington, D.C. For as long as we’ve had legal systems, prosecutors and police have needed to gather evidence. And for each new advanc...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Namaste from your Google Assistant
21/06/2017 21:00:00 Google
Ommmmmm, it's International Yoga Day. While your Assistant might not be able to do an Eagle Pose, it can help you relax, learn about yoga poses and be the calming presence you’ve been looking for. ...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Celebrating 10 years of GoogleServe
21/06/2017 18:00:00 Google
Every June, we celebrate GoogleServe—a month-long campaign to empower Googlers to volunteer in their communities. Googlers have clocked more than 200,000 hours during GoogleServe since it first began in 2007, and the program has inspired a culture...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

The SAP-Google data custodian partnership
21/06/2017 18:00:00 Google
In March of this year, SAP and Google partnered to advance innovation, agility and global reach for enterprises adopting the public cloud. As part of our collaborative development and solutions integration, we are working on a data custodian mod...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

How The New York Times used the Google Sheets API to report congressional votes in real time
20/06/2017 19:00:00 Google
There’s a common phrase among reporters: “The news never sleeps.” This is why many news outlets rely on cloud-based productivity tools like Google Docs and Sheets to share information, check facts and collaborate in real time. And The New Yor...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Call it even with Project Fi’s group repay
20/06/2017 19:00:00 Google
More than 75% of adults share their wireless plans with at least one other person. 1  And while it’s nice to share a plan with the people you love, splitting the bill can be tough. It takes work to calculate how much each person owes and can feel ...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

How to use BeyondCorp to ditch your VPN, improve security and go to the cloud
20/06/2017 18:00:00 Google
The BeyondCorp security engineering team at Google just announced their fourth research paper: Migrating to BeyondCorp: Maintaining Productivity While Improving Security . For those that aren’t familiar with it, BeyondCorp is a security approach...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Standing with refugees and nonprofits that serve them on World Refugee Day
20/06/2017 09:15:00 Google
The Syrian civil war has created the biggest humanitarian crisis in our lifetime. More than 5 million people have been forced to leave behind family, possessions, school and work—basically their entire lives. But Syrians aren’t alone in fleeing ...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Connecting more Americans with jobs
20/06/2017 09:05:00 Google
Whether you’re a student looking for a part-time job, an electrician seeking work closer to home, or a teacher moving to another state to be close to family, finding a job can be difficult. With job postings scattered across the web, newspapers an...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Track projects with G Suite and Asana
19/06/2017 21:00:00 Google
Technology has transformed the way businesses operate—your teams likely do not look like they did 10 years ago. Now, companies rely on a mobile workforce and require productivity tools to help them collaborate no matter the location, and more impo...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Remembering Stonewall, 1969
18/06/2017 20:30:00 Google
The park is not a big one. It’s a few thousand square-foot triangle in the Greenwich Village neighborhood of Manhattan, populated by a handful of trees and benches. Looking at it, you wouldn’t know that one night in June 1969, it hosted a crucial ...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Page:   of 2