Vous aimez cette page? Partagez-la avec vos réseaux sociaux

Partager cette page:

Actualités

Google Photos, une nouvelle approche de la photographie
29/05/2015 13:16:24 Le blog officiel de Google France
Chaque jour qui passe, dans le monde entier, nous immortalisons les meilleurs moments de notre vie en photos et en vidéos. L’humanité a d’ores et déjà produit plusieurs trillions de photos, et rien que cette année, un trillion de prises de vues est prévu.

Pourtant, plus nous prenons de photos, plus nous avons du mal à faire revivre ces instants précieux. Nos photos et vidéos sont éparpillées entre nos appareils mobiles, nos vieux ordinateurs, nos disques durs et des services en ligne (lesquels manquent régulièrement de place), si bien qu'il devient presque impossible de retrouver celle qui nous intéresse au moment voulu. Sans compter que pour partager plusieurs photos simultanément, des applications spécifiques et des identifiants sont souvent requis, une situation des plus frustrantes.

Il fallait changer cela. Aujourd'hui, nous vous présentons Google Photos, un nouveau service qui vous permet de stocker toutes vos photos et vidéos, de les organiser et de leur donner vie, mais aussi de sauvegarder et de partager toutes les photos et vidéos essentielles à vos yeux.



Un espace de stockage pour toutes vos photos et vidéos

Google Photos constitue un emplacement unique et privé, accessible depuis n'importe quel appareil, où stocker vos plus beaux souvenirs en toute sécurité. Grâce à la sauvegarde et à la synchronisation automatiques, vous pouvez garder l'esprit tranquille : vos photos sont en lieu sûr et disponibles sur tous vos appareils.

De plus, vous pouvez y stocker TOUS vos souvenirs. Google Photos vous permet en effet de sauvegarder et de stocker gratuitement un nombre illimité de photos et de vidéos de haute qualité. La résolution d'origine est conservée jusqu'à 16 mégapixels pour les photos et 1080p pour la vidéo. Un format compressé adapté à l'impression est également déterminé pour les photos et vidéos. Pour plus d'informations à ce sujet, consultez notre centre d'aide.


Organisez vos souvenirs pour leur donner vie

Google Photos organise automatiquement vos souvenirs par lieu de prise de vue et événement important. Nul besoin de leur ajouter des tags ou des libellés ni de perdre votre temps à créer des albums. Une simple recherche suffit à retrouver instantanément n'importe laquelle de vos photos, que vous ayez immortalisé l'anniversaire de votre fille, votre plage favorite ou votre chien. Qui plus est, ce regroupement automatique de vos photos se fait en "privé", puisque vous seul y avez accès.



L'application vous aide également à mettre rapidement en valeur vos souvenirs et à les réagencer de manière inédite afin de leur donner vie. En un seul geste, vous pouvez instantanément retoucher vos clichés de manière à optimiser la couleur, la luminosité et le sujet, et ainsi leur donner un rendu optimal. Appuyez sur le bouton "+" pour créer vos propres montages, animations, films avec bandes-son, et bien plus encore.

Balayez l'écran vers la gauche pour faire apparaître l'"Assistant". De nouvelles suggestions y sont proposées pour vous permettre, par exemple, de réaliser un montage de vos photos et de vos vidéos ou de les transformer en récit sur le thème de votre dernier voyage. Une fois que vous avez prévisualisé le résultat obtenu, vous pouvez choisir de le conserver, de le retoucher ou de le supprimer.


Partagez et enregistrez facilement vos souvenirs importants

Avec Google Photos, vous pouvez partager vos photos et vidéos quand vous le souhaitez et via l'application de votre choix, que ce soit Hangouts, Twitter ou encore WhatsApp. Cette fonctionnalité seule est néanmoins encore loin de permettre aux utilisateurs de partager facilement de grandes quantités de photos avec leurs proches, et de conserver celles qui sont partagées avec vous, sans passer par les nombreuses opérations de téléchargement et de transfert entre services. Nous avons donc joué la carte de la simplicité et de la fiabilité.

Google Photos vous permet ainsi de partager simultanément des centaines de photos en créant un lien vers n'importe quelle collection de photos et de vidéos, ou n'importe quel album. Le destinataire y a alors accès sans application spécifique ni identifiants et peut enregistrer immédiatement les images de haute qualité dans sa propre photothèque d'une simple pression du doigt. Rien de plus simple désormais que de conserver vos photos favorites, même si vous n'en êtes pas l'auteur.



Notez que vous pourrez essayer Google Photos sous Android, iOS et sur le Web. Ce lancement marque une avancée considérable vers la simplification des opérations de stockage, de retouche et de partage des photos. Un grand nombre d'autres idées étant à l'étude, attendez-vous à stocker, partager et animer vos souvenirs avec encore plus de facilité.




Publié par Anil Sabharwal, directeur de Google Photos




Vous vouliez une révolution mobile...
28/05/2015 19:54:37 Le blog officiel de Google France
Aujourd’hui, plus de 6 000 développeurs se sont rendus au Moscone Center, à San Francisco. Après avoir rapidement avalé près de 6 000 litres de café, ils ont rejoint les millions de développeurs connectés en live stream pour notre 8ème édition de Google I/O, le rendez-vous annuel où Google informe les développeurs de ses récentes innovations et de ses projets à venir.

Croissance et dynamisme d’Android

En quelques années, la technologie mobile a complètement bouleversé notre façon de nous informer, de nous divertir, de communiquer avec nos proches ou encore de réaliser des projets. Avoir un ordinateur ultra-puissant dans sa poche est aujourd’hui devenu chose naturelle. Nous avons récemment annoncé que plus de recherches Google se font désormais sur mobile que sur ordinateur dans plusieurs pays. Selon certaines études, il y aurait même plus de téléphones portables que d'humains sur la planète.

Aujourd’hui, les utilisateurs d’Android sont plus d'un milliard à travers le monde, ce qui illustre tout le chemin parcouru depuis le lancement du premier téléphone Android en 2008. Il existe 4 000 appareils Android différents sur le marché, fabriqués par plus de 400 fabricants et distribués par plus de 500 opérateurs.

Les appareils eux-mêmes ont aussi beaucoup évolué. Dans notre monde multi-écrans, Android permet de vivre une expérience véritablement unifiée, que ce soit sur votre téléphone, votre tablette, votre poignet, dans votre voiture ou dans votre salon. Beaucoup de ces nouveaux formats ne sont arrivés que l'année dernière.

Vous pouvez maintenant choisir parmi sept modèles de montres Android Wear, sans mentionner les différents bracelets, styles et plus de 1 500 cadrans de montres proposés par les développeurs.

D’ici la fin de l’année, 35 modèles de voitures embarqueront Android Auto pour offrir un accès optimal au moteur de recherche, à Google Maps, à la musique et d’autres informations. Et les premières télévisions équipées d’Android TV sont d’ores et déjà disponibles.

Avec tous ces nouveaux usages et appareils sur Android, les développeurs ont encore plus de possibilités pour créer les applications que nous utilisons afin d'apprendre, d'échanger ou de nous divertir. C'est pourquoi nous avons présenté aujourd'hui les nouveaux outils et fonctionnalités que nous mettons à leur disposition pour qu'ils créent des expériences toujours plus pointues sur la plate-forme Android.


Android M : encore plus de performances et une expérience utilisateur optimisée

La dernière version d’Android, Android M, intègre des centaines de mises à jour permettant d’offrir à l’utilisateur la version la plus puissante développée à ce jour.

L’autonomie du smartphone a été optimisée et les permissions pour les applications ont été simplifiées que l’utilisateur puisse décider quelle application accède à quelle information sur le téléphone. Nous avons également offert un aperçu d’Android Pay, qui permet de faire ses achats directement avec son téléphone sans devoir ouvrir une application. Enfin, cette dernière version d’Android permet de rechercher des informations plus facilement dans les applications et offre des nouveautés Google Now importantes (voir ci-dessous).

Organiser encore mieux l'information

Votre téléphone portable contient de très nombreuses informations. Vous n'arrivez pas toujours à retrouver ce que vous cherchez, quand vous le souhaitez. Qui n'a pas déjà vécu ça en recherchant un e-mail, une photo ou encore une critique de restaurant avant d'aller dîner avec des amis ? Par chance, la spécialité de Google, sa “mission” comme certains aiment l’appeler, est de trier et d’organiser ces informations.

Avec Android M, nous étendons les capacités de Google Now pour que les utilisateurs bénéficient d'une assistance quand ils le souhaitent. Que vous cherchiez un restaurant encore ouvert à minuit ou le cinéma qui passe le dernier film à voir, vous pouvez désormais le trouver tout en continuant de faire ce que vous faisiez sur votre smartphone. De la même façon, nous avons simplifié la recherche de nouvelles applications ou de contenus in-app, ce qui réjouira aussi bien les utilisateurs que les développeurs.

Nous avons mis à profit nos années d'études en "machine learning" (apprentissage automatique) afin d'optimiser la recherche et votre boîte mail. Aujourd’hui, c'est au tour de vos photos. Nous lançons une nouvelle application Photos qui regroupe toutes vos photos et vos vidéos au même endroit, vous aide à les trier plus rapidement, à les faire vivre d’une toute nouvelle manière et à les partager facilement.

Une nouvelle plate-forme destinée à l'Internet des objets

Nous sommes entourés d’appareils, qui fonctionnent souvent indépendamment les uns des autres. Notre vie serait beaucoup plus simple si ces objets communiquaient entre eux. Imaginez par exemple que votre application de recettes de cuisine puisse communiquer avec votre four intelligent et ainsi programmer la bonne température de cuisson. Pareil en dehors de la maison : que diriez-vous de systèmes de transport en commun qui informeraient les utilisateurs des changements d'horaires ou encore de fermes dans lesquelles les moissonneuses et les systèmes d'irrigation pourraient être contrôlés à partir d’un téléphone ? Les possibilités sont infinies.

Il reste cependant de nombreux obstacles. L'expérience utilisateur varie d'un appareil à l'autre et peut prêter à confusion, les fabricants doivent souvent dupliquer leur travail pour chaque appareil, ceux-ci ne peuvent pas fonctionner ensemble, et les développeurs n’ont souvent aucun moyen de créer une expérience unifiée sur tous les appareils.

Découvrez le projet Brillo, une nouvelle plate-forme issue d’Android qui permet aux développeurs et aux fabricants de créer des objets connectés. Dans le cadre de Brillo, nous introduisons Weaven. Il s'agit d'un protocole de communication, d'un ensemble d’API et de schémas, ainsi que d'un programme de certification pour garantir l'interopérabilité des appareils et des applications. Même si la plate-forme Brillo ne sera disponible que plus tard dans l'année, nous avons voulu en présenter un aperçu aux développeurs et aux fabricants, car nous nous sommes engagés à développer un écosystème dynamique et collaboratif pour faire avancer la technologie.

Vivre de nouvelles expériences sur mobile

Le mobile a beaucoup évolué au cours des dernières années, avec des écrans connectés adaptés tous les besoins, mais nous n'en sommes qu’au début de ce qui sera une expérience immersive. La technologie Cardboard, présentée lors de la dernière convention Google I/O, permet de transformer son smartphone en une expérience de réalité virtuelle. Il existe aujourd'hui plus de 500 applications Cardboard pour films, jeux, visites guidées et applications éducatives, et plus d’un million de Cardboards ont été livrés. Nous avons annoncé aujourd’hui le support iOS pour les développeurs ainsi que Google Expéditions, qui permet aux étudiants de vivre un voyage virtuel sur la lune ou dans les fonds marins. Enfin, nous avons aussi présenté Jump, qui permet de capturer le monde dans une vidéo au sein de laquelle l’utilisateur peut complètement s’immerger.

Le prochain milliard d’utilisateurs

Le premier milliard d'internautes s’est connecté via un ordinateur de bureau. Le prochain milliard prend un chemin différent en se connectant via les appareils mobiles, ce qui représente un nouveau défi mais surtout de nouvelles opportunités. Nous faisons tout notre possible pour que ces utilisateurs puissent vivre une expérience enrichissante à travers nos produits.

Nous ne nous contentons pas de proposer des appareils plus abordables avec les Chromebooks et Android One (maintenant disponible dans sept pays), nous faisons aussi en sorte que nos services fonctionnent même là où il n'y a pas une bonne connexion Internet. Nous avons lancé une version simplifiée de notre page de résultats de recherche dans 13 pays, et 73 millions de personnes utilisent l'économiseur de données sur Chrome pour naviguer sur le Web plus efficacement. Enfin, nous avons présenté en avant-première les nouvelles cartes accessibles hors ligne, proposant même une navigation détaillée.

Résoudre des problèmes complexes pour un monde mobile

Depuis nos débuts avec le moteur de recherche, notre objectif a toujours été de créer des produits accessibles au plus grand nombre, en utilisant nos technologies uniques pour solutionner de grands problèmes. Il en va toujours de même dans le monde d’aujourd’hui, centré sur le mobile, qu'il s'agisse de vous aider à rechercher des informations dispersées entre les applications, à organiser et à partager les photos de vos enfants, de vous faire voyager virtuellement dans les pyramides ou encore de permettre au prochain milliard de personnes à se connecter.

En fournissant une plate-forme sur laquelle tout développeur peut innover librement, nous pouvons atteindre toutes les populations du monde et mettre la puissance d’Internet à leur portée, qui qu'elles soient, où qu'elles soient et sur n'importe quel appareil.

Voici ce que nous entendons par révolution mobile. Et nous sommes vraiment impatients de savoir ce que l’avenir nous réserve.

Posté par Sundar Pichai, Senior Vice President, Products


Mettez de l'art dans votre navigateur pour la Journée Internationale des Musées
18/05/2015 11:24:23 Le blog officiel de Google France
Aujourd’hui a lieu la Journée Internationale des Musées et cela fait environ quatre ans que nous avons lancé le Google Art Project. Depuis, nous avons travaillé étroitement avec des centaines de musées et partenaires dans le monde entier pour faciliter l’accès à l’art en ligne, les soutenant ainsi dans leur mission de favoriser les échanges culturels à travers les frontières.

Pour célébrer cette journée avec nous, téléchargez l’extension Chrome du Google Art Project. Lancée il y a quelques semaines, cette extension vous permet de découvrir une oeuvre d’art de l’un de nos partenaires chaque fois que vous ouvrez un nouvel onglet de navigation.

Que vous naviguiez sur Internet à la maison ou depuis votre lieu de travail, vous pourrez découvrir une multitude de chefs d’oeuvre, allant de Louveciennes, Route de Saint-Germain de Camille Pissaro et Gruta Azul de João Baptista de Costa, jusqu’à des oeuvres contemporaines réalisées par des street artistes du monde entier. Grâce à l’extension Chrome Google Art Project, vous pouvez faire de chaque nouvel onglet un voyage à travers le patrimoine culturel mondial.

Pour en savoir davantage sur l’oeuvre, l’artiste ou le musée mis en valeur dans votre navigateur, cliquez simplement dans le coin inférieur gauche de l’image pour l’explorer sur la plateforme de l’Institut Culturel. Bonne navigation ! 

Posté par Duncan Osborn, Product Manager pour le Google Cultural Institute


Moteur de réussites françaises - l'aventure continue !
30/04/2015 18:08:40 Le blog officiel de Google France


Il y a quelques semaines, nous étions très heureux d'annoncer le lancement de notre initiative “Moteur de Réussites Françaises”, un projet qui nous tient particulièrement à coeur car il :
  • Soutient et valorise les belles réussites entrepreneuriales françaises
  • invite les entrepreneurs et associations françaises à partager leurs success stories
  • permettra à l’un d’entre eux de devenir l'ambassadeur de notre prochaine campagne de communication dédiée !
Cette aventure va se poursuivre aux côtés de notre jury d’experts qui choisira de valoriser le projet le plus prometteur. Des spécialistes d’horizons variés (Indépendant, Institutionnel) représentant différents pans des belles réussites à la française.

Ce jury est composé de personnalités suivantes :

A seulement un mois de la fin du concours, serez-vous de la partie?

Faites-nous part de vos réussites via notre site, et rejoignez dès aujourd’hui le mouvement #moteurdereussites sur notre compte Twitter @MoteurReussites.


Protégez votre compte avec l’extension Chrome gratuite "Alerte mot de passe"
29/04/2015 09:07:42 Le blog officiel de Google France
Voyons. Est-ce que vous saisiriez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe sur cette page ?
On dirait une page de connexion plutôt normale, mais ce n'est pas le cas. C'est en fait ce qu'on appelle une page de hameçonnage, ou "phishing", un site créé par des personnes qui cherchent à obtenir et à voler votre mot de passe. Si vous saisissez ce dernier ici, des pirates informatiques pourraient vous le voler et accéder ensuite à votre compte. Et vous ne le remarqueriez peut-être jamais. C'est un piège couramment utilisé et dangereux. Les attaques de phishing peuvent réussir dans 45 % des cas, près de 2 % des messages envoyés vers des comptes Gmail sont conçus pour piéger les utilisateurs et les pousser à révéler leur mot de passe et chaque jour, plusieurs millions d'e-mails de phishing sont envoyés depuis divers services sur le Web.

Afin de vous aider à assurer la sécurité de votre compte, nous lançons aujourd'hui “Alerte mot de passe”, une extension Chrome open source gratuite, qui protège vos comptes Google et Google Apps for Work. Une fois installée, “Alerte mot de passe” affiche un avertissement lorsque vous saisissez votre mot de passe Google sur un site qui n'est pas une page de connexion Google. Vous êtes ainsi protégé des attaques de phishing et encouragé à utiliser des mots de passe différents sur chaque site, une bonne pratique en matière de sécurité.

Voici comment ça fonctionne pour les comptes grand public. Une fois que vous avez installé et initialisé l'extension “Alerte mot de passe”, Chrome mémorise une version "brouillée" du mot de passe de votre compte Google. Le mot de passe n'est mémorisé qu'à des fins de sécurité et il n'est pas transmis à qui que ce soit. Ensuite, lorsque vous saisirez votre mot de passe sur un site qui n'est pas une page de connexion Google, “Alerte mot de passe” affichera un avertissement comme celui ci-dessous. Cette alerte vous prévient que vous risquez de faire l'objet d'une attaque de phishing et que vous devriez changer de mot de passe pour vous protéger.


“Alerte mot de passe” est également disponible pour les utilisateurs de Google for Work, y compris Google Apps et Drive for Work. Votre administrateur peut installer “Alerte mot de passe” pour tous les utilisateurs du domaine : il recevra par la suite des alertes dès que l'extension détectera un problème potentiel. Ceci permet de détecter les pirates informatiques tentant de s'introduire dans les comptes des employés et de réduire la réutilisation des mots de passe. Les administrateurs trouveront des informations complémentaires dans le Centre d'aide.

Nous travaillons sur différentes méthodes pour protéger les utilisateurs des attaques de phishing. Nous améliorons constamment notre technologie de navigation sécurisée, qui protège plus d'un milliard d'utilisateurs de Chrome, Safari et Firefox des attaques de phishing et autres sites dangereux à l'aide d'avertissements rouge bien visibles. Nous proposons également des outils comme la validation en deux étapes et les clés de sécurité qui permettent aux utilisateurs de protéger leur compte Google et de naviguer en toute sécurité sur le Web. Et vous pouvez bien sûr effectuer un contrôle de sécurité à tout moment pour vous assurer que les informations de sécurité associées à votre compte Google sont toujours d'actualité.

Pour utiliser l'extension “Alerte mot de passe”, rendez-vous sur le Chrome Web Store ou la page des questions fréquentes

Publié par Drew Hintz, Security Engineer et Justin Kosslyn, Google Ideas


Travaillons ensemble pour soutenir un journalisme de qualité
28/04/2015 12:40:57 Le blog officiel de Google France

Note de l’auteur: Lors de la FT media Conference à Londres, Carlo D’Asaro Biondo, Président des partenariat stratégiques Europe de Google, a souligné l'engagement de Google à travailler avec l'industrie des médias, et a annoncé la « Digital News Initiative » (« Initiative pour le journalisme numérique »), un partenariat pour soutenir un journalisme de qualité en Europe, grâce aux technologies et à l’innovation. Son discours est disponible ci-dessous:

Merci, Richard, pour cette présentation, et merci de m’avoir invité à prendre la parole aujourd’hui.

Si vous avez jeté un coup d’œil à vos quotidiens aujourd’hui, vous aurez peut-être remarqué que nous avons lancé la « Digital News Initiative » (« Initiative pour le journalisme numérique ») aux côtés d’éditeurs européens de premier plan.

Si vous avez effectivement remarqué cet article, prenons le temps de réfléchir au support sur lequel vous l’avez lu. Peut-être avez-vous acheté le journal. Beaucoup d’entre vous l’auront lu sur leur tablette ou sur leur téléphone. Peut-être cet article est-il apparu sur votre fil d’actualité sur Facebook, ou vous l’avez vu sur Twitter ou via Google Actualités. Si vous ne l’avez pas encore lu, ne vous inquiétez pas – je vais vous exposer son contenu en utilisant le plus vieux moyen de communication au monde, le discours oral. En fait, il est intéressant de souligner qu’aujourd'hui, le discours oral – des événements tels que celui qui nous réunit aujourd’hui – est devenu en soi une part importante de l’activité des organes de presse modernes.

L’objet de cette conférence est d’« étudier les mutations radicales qui traversent l’industrie des médias » et de parler des « nouvelles opportunités de croissance ».

Ces profondes mutations constituent assurément un défi pour le secteur. Toutefois, comme nous le verrons aujourd'hui, le journalisme numérique offre également un nombre d'opportunités incalculable.

Les outils dont disposent aujourd'hui les journalistes pour avoir accès à l’information, pour obtenir et créer du contenu et le diffuser à un public mondial, constituent des avancées extraordinaires par rapport à la situation qui prévalait il y a seulement quelques années. De fait, le journalisme semble chaque année gagner en qualité et repousser les limites de ses ambitions.

La façon dont nous consommons l’information évolue radicalement. L’accès à l’information n’a jamais été aussi universel. Le nombre d’utilisateurs de smartphone dépassera bientôt les 2 milliards. Et, d’après Mary Meeker, les utilisateurs de smartphone consultent en moyenne leur appareil 150 fois par jour.

C’est une opportunité de toucher un public beaucoup plus important qu’autrefois, bien au-delà du journal papier du matin ou du journal télévisé de 20h. D’après le Reuters Digital News Report, en 2014, chaque semaine, ce sont 37 % des Européens qui utilisent un appareil mobile pour accéder à l'information.

Tout le monde est conscient des opportunités offertes par Internet pour la création et la diffusion des informations journalistiques. Toutefois, les « nouvelles opportunités de croissance » restent insaisissables. Quand je discute avec les éditeurs en Europe, ils me font part de leurs doutes sérieux sur leur capacité à financer un journalisme de qualité.

Ces doutes transparaissent tout particulièrement en Europe continentale. Peut-être les éditeurs britanniques et américains éprouvent-ils moins de difficultés. De fait, en anglais, il est possible de constituer des audiences mondiales énormes – le New York Times, le Daily Mail et le Guardian l’ont tous démontré. Mais étant Italien, j’observe que c'est beaucoup plus difficile pour les journaux italiens - et les journaux d'autres pays adossés à des espaces linguistiques plus restreints.

Le défi pour les éditeurs européens est donc évident, mais quel est le rôle de Google ?

Pour commencer:

Google reconnaît la valeur d'un travail journalistique de qualité, et admire les journalistes qui le pratiquent. En défenseurs résolus de la liberté de circulation de l'information, nous sommes conscients du rôle essentiel que jouent ces derniers dans toute société démocratique.

Nous savons que les sociétés de technologie et les organes de presse appartiennent au même écosystème de l'information et nous voulons jouer notre rôle dans ce travail commun visant à trouver des modèles plus durables pour l'information.

Je suis résolument convaincu que Google a toujours voulu être à la fois complice et partenaire du secteur de l'information, mais je reconnais également que nous avons commis quelques erreurs en chemin. Après tout, nous sommes une société « techno » adolescente !

Au fil des années, la relation de Google avec le secteur de l’information a parfois donné lieu à des malentendus, et – oserais-je dire – la vérité a parfois été déformée. Je voudrais donc vous demander quelques instants pour vous montrer comment nous travaillons avec le secteur de l’information.

Avec Google Actualités et Google Search, nous redirigeons plus de 10 milliards de visites, gratuitement, vers les sites d'informations tous les mois. Google peut s'enorgueillir de ce résultat car ces lecteurs représentent des recettes bien réelles pour les éditeurs.

Et à travers nos plates-formes publicitaires, comme AdSense, nous avons partagé 10 milliards de dollars avec les éditeurs du monde entier en 2014.

Aujourd'hui plus de 65 000 éditeurs sont présents sur Google Actualités, et je tiens à préciser très clairement qu'ils ont la maîtrise du contenu qu'ils diffusent. Ils font la demande pour être présents sur Google Actualités. Et s’ils souhaitent que leur contenu ne figure pas sur Google Actualités ou dans les résultats de notre moteur de recherche, ils peuvent à tout moment se désinscrire en intégrant un code simple qui nous donne l'instruction de ne pas les indexer.

Nous travaillons également avec un nombre croissant d’éditeurs qui veulent vendre leur contenu directement aux consommateurs, particulièrement sur tablettes et smartphones. Google Play - la plateforme de contenu de notre système d'exploitation Android – permet aux éditeurs de journaux et de magazines de proposer à leurs lecteurs d’accéder à leur contenu à travers un abonnement – payant ou gratuit. Nous travaillons en étroite collaboration avec les éditeurs pour améliorer leur visibilité et les aider à monétiser leurs applications d’actualité. Et aujourd'hui de nombreuses sources d'informations proposent leur contenu sur Google Play Kiosque dans plus de 19 pays.

Enfin, nous aidons les éditeurs à constituer leur audience et à la fidéliser grâce à des outils technologiques gratuits, via YouTube, la diffusion en direct avec Hangout on Air ou le journalisme de données.

Nous collaborons avec les organes de presse pour les aider à tirer le meilleur parti possible de cette technologie – en vue de fidéliser plus durablement leurs lecteurs par leur contenu et de mieux monétiser leur lectorat.

Mais nous pensons que nous pouvons faire plus et mieux, notamment en Europe. Aujourd'hui, je suis heureux d'annoncer – aux côtés d’une série d’éditeurs et d’organisations journalistiques européens – la « Digital News Initiative » pour soutenir le journalisme de qualité par la technologie et l’innovation.

Qu'allons-nous faire ensemble ?

Il y a quelques mois, nous avons organisé une « non-conférence » baptisée Newsgeist à Phoenix dans l’Arizona, où nous avons réuni toute une série d’éditeurs, rédacteurs et journalistes avec des ingénieurs, des développeurs. Le principe d'une « non-conférence » est que les participants choisissent l'ordre du jour, et le titre qu'ils ont donné à l'une des séances était : « Que pourrait faire Google ? » pour l'avenir du journalisme.

Plusieurs grands éditeurs européens étaient présents, et leur message était clair et net : ENCORE PLUS DE COLLABORATION. Nous avons alors engagé une conversation sérieuse avec plusieurs grands éditeurs européens, et c'est ce qui nous amène ici aujourd'hui.

Nous prévoyons de collaborer ensemble dans trois grands domaines clés.

Tout d'abord, le développement de produits. Nous travaillerons avec les éditeurs partout en Europe en vue d’étudier les possibilités de développements de produits permettant d’accroître le revenu, le trafic et le degré d’engagement de l'audience. Au fil des ans, nous avons travaillé sur une série d’initiatives liées à l’actualité, mais nous avons eu tendance à travailler de manière isolée, ce qui nous a valu des retours montrant que Google pouvait être un partenaire de travail compliqué, et parfois imprévisible !

Nous voulons changer cela – en fait, ma mission est de changer cela !

Ensuite, nous allons fortement augmenter nos investissements dans la formation et la recherche liées aux actualités numériques en Europe. Grâce à l’équipe News Lab que nous venons de mettre sur pied, nous allons pour la première fois affecter des développeurs au service des salles de rédaction européennes. Nous mettons en place des programmes de formation avec plusieurs organisations de journalisme, notamment l’European Journalism Centre, le Global Editors Network et l’International News Media Association.

Dans un paysage médiatique en constante évolution, nous allons également investir dans la recherche. Nous avons mis en place un partenariat avec le Reuters Institute à Oxford pour obtenir la vision la plus poussée et la plus complète possible de la manière dont évolue la consommation d’actualités en Europe. Pour 2016, le Reuters Institute Digital News Report sera élargi à 20 pays européens – créant ainsi un guide essentiel pour les décideurs du secteur.

Nous créerons un programme de bourses pour les établissements d'enseignement supérieur désireux d'effectuer des recherches dans le domaine en plein essor du journalisme computationnel. Et forts de la réussite des Google Journalism Fellowships, nous étendrons à l’Europe ce programme en ciblant les étudiants souhaitant utiliser la technologie pour raconter des histoires de façon innovante et dynamique.

Enfin, nous créons aujourd'hui un fonds européen doté de 150 millions d'euros pour stimuler et encourager l'innovation dans le journalisme numérique au sein du secteur de l’information journalistique en Europe, pour les trois prochaines années. Les retours que nous obtenons des éditeurs et des rédacteurs font clairement ressortir une volonté très forte de mener librement des expériences, mais la prise de risque comporte un coût. Tout l’objet du fonds dédié à l'innovation est de créer des bourses pour financer des projets qui font preuve d'une mentalité nouvelle dans le journalisme numérique. Personne ne sait d’où viendra la prochaine grande idée – mais nous voulons aider à stimuler et à susciter les idées de ceux qui sont les plus proches du terrain, de ceux qui appréhendent le mieux l’évolution du journalisme. Tous ceux qui travaillent sur l'innovation dans l’actualité en ligne en Europe pourront demander un financement, y compris les éditeurs nationaux et régionaux, les nouveaux acteurs et les pure players.

Ayant été associé de près au fonds pour l'innovation numérique de la presse en France au cours des trois dernières années, je peux dire avec certitude que cette initiative a contribué à la création de plusieurs projets véritablement inspirés et innovants.

Le Monde a créé une offre nouvelle pour le mobile et les tablettes, à travers une application qui a permis d’améliorer fortement l’engagement, conduisant à une augmentation du nombre de pages vues et du temps passé.

Slate.fr a créé un nouveau type de lecteur, avec un modèle financé par la publicité native, qui fournit et organise du contenu adapté aux centres d’intérêt de l’utilisateur sur les réseaux sociaux. C’est un outil très efficace pour les journalistes mais aussi un site passionnant pour les lecteurs.

Mais ce ne sont que deux exemples parmi plus de 50 projets financés en France, ce qui démontre les résultats qui peuvent être obtenus lorsque nous discutons et que nous travaillons ensemble.

Je suis donc enchanté d'annoncer que certains des plus grands éditeurs européens se joignent à nous pour annoncer la « Digital News Initiative »
Et cette initiative n'a pas pour vocation à être un club fermé - n'importe quel éditeur européen, qu'il soit grand ou petit, qu’il s’agisse d’un acteur traditionnel ou d'un nouvel arrivant, qui souhaite participer à l'un des éléments de cette initiative sera le bienvenu.

Les organisations de journalisme – qui jouent un rôle tellement important pour orienter le secteur de l’information journalistique dans la transition vers le numérique – sont également les bienvenues, et je suis heureux de déclarer que nous allons nouer un partenariat avec l’European Journalism Centre, le Global Editors Network et l’International News Media Association. Et ce n'est que le début – nous invitons tous les autres acteurs à nous rejoindre. Vous pouvez trouver tous les détails sur le site digitalnewsinitiative.com ou encore utiliser un bon moteur de recherche.

En conclusion:

Ce serait magnifique s'il existait une grande idée permettant de résoudre tous les problèmes du secteur de l’information journalistique. Alors, permettez-moi de dire ceci : à travers cette initiative, Google ne prétend pas réinventer le journalisme ou trouver la panacée pour soigner tous les maux qui touchent le secteur de l’information journalistique. Ce n'est ni notre responsabilité ni une ambition à laquelle nous pourrions prétendre.

Je me dois aussi de dire très clairement que malgré notre admiration pour le journalisme de qualité, nous n’avons nullement le projet de nous lancer dans le métier d’agence de presse ou d’éditeur d’informations. Et pourtant, il semble que nous parvenions assez bien à générer de l’information !

Je ne peux pas promettre que ce processus se déroulera de manière paisible. Chez Google, nous savons bien que l'innovation n’est jamais un processus linéaire. Bien au contraire, ce processus est toujours désordonné et le changement est souvent le fruit du hasard. Parfois - souvent - nos efforts se soldent par un échec.

Mais je suis convaincu que nous obtiendrons beaucoup plus de résultats si le journalisme et la technologie travaillent ensemble plutôt que séparément.

Merci.


Posté par Marie Tanguy, Communication Corporate.


Associations et fondations françaises, proposez vos idées pour le Google Impact Challenge !
23/04/2015 18:35:55 Le blog officiel de Google France
Chaque jour, des milliers d’associations françaises se battent pour améliorer la société, protéger l’environnement, lutter contre les inégalités, donner accès à l’éducation et aux services de santé à tous, et bien d’autres causes. Chez Google, nous sommes convaincu que la technologie peut contribuer à changer le monde et les aider à réaliser leurs projets. 

C’est pour cela que Google.org lance aujourd’hui, avec le soutien de la plateforme de crowdfunding HelloAsso, la première édition du Google Impact Challenge en France. Ce challenge ouvert à toutes les associations et fondations françaises vise à récompenser les projets les plus innovants utilisant les nouvelles technologies pour contribuer à un monde meilleur. Les quatre gagnants recevront un don de 500 000 euros chacun ainsi que du mentoring par des emplyés de Google pour réaliser leur projet.


Dès aujourd’hui et jusqu’au 4 juin, les associations peuvent déposer leur candidature sur le site Internet dédié : g.co/impactchallengefrance. Dix finalistes seront sélectionnés par des experts de Google sur des critères alliant l’impact du projet, son niveau d’innovation, sa faisabilité et la possibilité de le développer à grande échelle. 

En septembre, nous annoncerons ces dix finalistes et inviterons les français à découvrir en détail les projets retenus et à voter pour leur favori. Les trois autres gagnants seront désignés par un jury exceptionnel :
  • Bernard Kouchner, ancien ministre des Affaires étrangères et ministre de la Santé et co-fondateur de Médecins Sans Frontières et de Médecins du Monde 
  • Nadia Bellaoui, présidente du Mouvement associatif
  • Alain Deloche, chirurgien cardiaque et fondateur de La Chaîne de l'Espoir
  • Anne-Cécile Mailfert, présidente et porte-parole de Osez le féminisme !
  • Ismaël Le Mouël, co-fondateur et président de HelloAsso 
  • Jacquelline Fuller, directrice de Google.org
  • Nick Leeder, directeur général de Google France
Nous avons hâte de découvrir vos idées pour construire un monde meilleur ! Rendez-vous sur g.co/impactchallengefrance


Posté par Nick Leeder, Directeur Général de Google France et Jacquelline Fuller, Directrice de Google.org


L'algorithme du moteur de recherche évolue à partir d'aujourd'hui pour vous aider à trouver les sites optimisés pour mobile
22/04/2015 17:30:45 Le blog officiel de Google France
Vous avez sans doute déjà fait face à cette situation : depuis votre téléphone, vous cherchez à consulter un site mais la navigation est rendue difficile puisqu’elle n’est pas optimisée pour mobile. La recherche sur mobile devenant de plus en plus importante, nous souhaitons nous assurer que vous accédez à un contenu adapté, facile à lire et avec lequel vous pouvez facilement interagir depuis votre smartphone. Sans compromettre pour autant la pertinence et la précision des informations que vous trouvez sur Google.

Un site qui n’est pas adapté au mobile constitue également un problème pour les éditeurs de site internet : les visiteurs ont une plus forte propension à quitter les sites qui ne sont pas optimisés pour mobile. Une étude montre d’ailleurs que 74% d’entre eux se déclarent davantage susceptibles de retourner sur des sites adaptés au mobile.

C’est la raison pour laquelle nous avons encouragé les webmasters à concevoir des sites qui rendent l’expérience utilisateurs sur mobile la plus agréable possible, sans petit texte ou format rendant la navigation difficile. En novembre dernier, nous avons mis en place un label de compatibilité mobile pour signaler aux utilisateurs les liens figurant dans les résultats de recherche renvoyant vers un site adapté à la lecture mobile. Nous avons par ailleurs mis à disposition des webmasters des ressources pour les aider à optimiser leur site pour mobile. Aujourd’hui, nous faisons évoluer l’algorithme du moteur de recherche, ainsi que nous l’avions annoncé il y a deux mois, pour prendre en compte la compatibilité mobile des sites dans les résultats de recherche organique sur smartphone.

Cette mise à jour n’affecte toutefois que l’un des 200 critères que nous utilisons pour évaluer les meilleurs résultats de recherche. Les sites qui ne sont pas optimisés pour mobile ne disparaîtront pas pour autant des résultats de recherche -- il se peut qu’ils figurent toujours dans les premiers résultats si leurs contenus sont de qualité et répondent à la demande des utilisateurs.

En naviguant sur le moteur de recherche Google depuis votre téléphone, vous trouverez désormais plus facilement des résultats pertinents et de qualité où la lecture du texte est facile. Pour cela, il ne doit pas être nécessaire de grossir les caractères ou procéder à un défilement horizontal, par exemple. De même, il doit y avoir des espaces suffisants entre les liens et les boutons tactiles. Depuis que nous avons annoncé cette mise à jour il y a deux mois, nous avons constaté une progression de 4,7% des sites qui sont adaptés aux mobiles, et nous espérons qu’ils seront encore plus nombreux au cours des prochains mois.

L’évolution de l’algorithme affectera les résultats organiques sur smartphone pour prendre en compte la compatibilité mobile.

La bonne nouvelle, c’est que cela ne nécessite pas nécessairement un investissement financier ou du temps : l’optimisation peut reposer simplement sur un ajustement des réglages du site ou le choix d’un design mobile qui vous plaît. Et même dans le cas où vous décidez de revoir complètement le design de votre site, cet objectif peut être achevé en une à deux journées pour le site d’une petite entreprise contenant 10 à 20 pages.

Nous invitons les webmasters à vérifier si leur site est adapté aux mobiles en examinant les pages sur notre test de compatibilité mobile, ou le statut du site dans son intégralité via le rapport de compatibilité mobile de notre outils pour les webmasters. Une fois que le site devient compatible mobile; nous explorons et indexons automatiquement de nouveau ces pages (et les webmasters peuvent accélérer le processus en demandant une nouvelle exploration de leurs URL).

Cody Kwok, Ingénieur logiciel principal, Google


Page:   of 4 

Adsense

News

Through the Google lens: Search trends May 22-28
29/05/2015 23:19:41 The Official Google Blog
From corruption charges rocking the football world to a 50-foot dinosaur, here’s a look at what everyone was searching this week: Deadly storms in Texas Widespread flooding caused by heavy rains in Texas and Oklahoma has left many dead, missing or...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

YouTube A to Z: #HappyBirthdayYouTube
29/05/2015 15:00:00 The Official Google Blog
Every adventure starts somewhere, and YouTube’s began on Saturday, April 23, 2005, when "Me at the Zoo" became the first video uploaded to a new site no one had ever heard of. Captured at California's San Diego Zoo, the clip is a 19-second descriptio...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Picture this: A fresh approach to Photos
29/05/2015 00:04:45 The Official Google Blog
Every second of every day, people around the world are capturing their memories through photos and videos. Humankind has already taken trillions of photos and will take another trillion this year alone. But the more moments we capture, the more ch...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

You say you want a mobile revolution...
28/05/2015 21:32:28 The Official Google Blog
This morning, more than 6,000 developers descended on San Francisco’s Moscone Center to burn through 1,500 gallons of coffee and join millions of others via live stream for our 8th annual Google I/O—a time to fill people in on what we’ve been buildin...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Green lights for our self-driving vehicle prototypes
28/05/2015 21:22:18 The Official Google Blog
When we started designing the world’s first fully self-driving vehicle , our goal was a vehicle that could shoulder the entire burden of driving. Vehicles that can take anyone from A to B at the push of a button could transform mobility for million...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Pursuing transformative technology with the Google Impact Challenge: Disabilities
26/05/2015 16:00:04 The Official Google Blog
When Laura Palmaro was 10 years old, she woke one morning to find that the central vision in her left eye had all but disappeared. She was not ill and had no genetic issues—it was completely out of the blue. When she was 14, the same rare condition s...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

A doodle salute for Sally Ride
26/05/2015 05:56:39 The Official Google Blog
Today’s guest blog post is from Tam O’Shaughnessy—life partner of astronaut Sally Ride, and co-founder & CEO of Sally Ride Science . Over the past few months, Tam worked with our Doodle team to create a doodle for Sally’s 64th birthday . In this p...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Through the Google lens: Search trends May 15-21
22/05/2015 22:55:35 The Official Google Blog
Between finding out what everyone has always wanted to say to Dave Letterman, and singing along to Taylor’s “Bad Blood,” here’s a look at what everyone was searching for this week: Deadly biker brawl A shooting between rival motorcycle gangs in Wa...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Tweets take flight in the Google app
19/05/2015 19:00:06 The Official Google Blog
Starting today, we’re bringing Tweets to Google Search on mobile devices. So now when you’re searching on the Google app or any browser on your phone or tablet, you can find real-time content from Twitter right in the search results. Whether you’re...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Through the Google lens: Search trends May 8-14
15/05/2015 22:55:27 The Official Google Blog
This week people said goodbye to a blues legend, and hello to a (possible) new face of American money. Read on for more on this week in search: Amtrak’s tragic accident First up, we saw a rise in searches for Amtrak after a train that was travelin...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

New data, more facts: an update to the Transparency Report
15/05/2015 00:24:10 The Official Google Blog
We first launched the Transparency Report in 2010 to help the public learn about the scope of government requests for user data. With recent revelations about government surveillance, calls for companies to make encryption keys available to pol...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Through the Google lens: Search trends May 1-7
08/05/2015 23:02:16 The Official Google Blog
From new moms to dads in disguise, here’s a look at the week on Google Search: The princess and the Parliament The Duke and Duchess welcomed their second child, Charlotte Elizabeth Diana of Cambridge, this week—setting off a wave of royal baby f...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Page:   of 3