Vous aimez cette page? Partagez-la avec vos réseaux sociaux

Partager cette page:

Actualités

I/O : Vers une nouvelle étape dans l’évolution de Google
20/05/2016 16:33:27 Le blog officiel de Google France

Google I/O, notre conférence annuelle dédiée aux développeurs, a débuté aujourd’hui sur notre campus de Mountain View. Beaucoup de choses ont changé depuis la 1ère édition il y a 10 ans, et encore plus depuis les débuts de Google il y 17 ans. À l’époque, le Web ne comptait que trois cents millions d’internautes qui se connectaient depuis d’imposants PC ; aujourd’hui c’est plus de 3 milliards de personnes qui surfent sur Internet, dont la majorité utilise principalement des appareils mobiles pour trouver des informations, organiser leur journée, se rendre d’un point A à un point B et communiquer avec leurs amis. Dans un monde où le téléphone mobile accompagne chaque instant de la vie quotidienne, la mission de Google consistant à “organiser les informations à l'échelle mondiale pour les rendre accessibles et utiles à tous” est plus que jamais pertinente et importante.

L’assistant Google

Quand on pense à la recherche Google, par exemple à la mine d’informations disponibles à propos du [virus Zika] ou à l’alerte que l’on reçoit lorsque notre vol est en retard, son évolution est réellement frappante. Souvenez-vous des 10 liens bleus ! La plupart des innovations ont vu le jour grâce à l’apprentissage automatique (ou machine learning) et l’intelligence artificielle, particulièrement dans des domaines tels que le traitement automatique du langage naturel (ou natural language processing), la reconnaissance vocale et la traduction, qui nous ont permis de créer une expérience utilisateur de plus en plus utile et intuitive. C’est grâce à ces technologies que la reconnaissance vocale Google est la plus précise au monde, et que vous pouvez prendre une photo d’un caractère chinois et obtenir sa traduction en français de façon instantanée.

Nous ne cessons de progresser dans tous ces domaines et sommes convaincus d’être à un tournant majeur. Les internautes interagissent naturellement et de plus en plus avec Google. Ils ne se contentent plus de consulter des informations, mais s’attendent à ce que Google les aide au quotidien.

C’est pourquoi nous avons le plaisir de vous présenter… l’assistant Google.

L’assistant Google est capable d’avoir une véritable conversation avec vous. Il comprend votre univers et vous aide à réaliser les tâches du quotidien, comme acheter vos billets de cinéma, trouver votre chemin pour vous y rendre, ou encore trouver le restaurant idéal pour manger sur le pouce avant le film. Un véritable Google conçu pour vous et par vous.




L’assistant fonctionne parfaitement sur tous les appareils, où que vous soyez et quelle que soit la situation. Il s’appuie en effet sur des années de travail pour comprendre au mieux les questions des utilisateurs.

Aujourd’hui, nous avons fait la démonstration de deux produits qui vous permettront bientôt de profiter des services de l’assistant Google.

Google Home

Google Home est un service à commande vocale qui vous permet de faire appel à l’assistant Google dans toutes les pièces de la maison. Avec Google Home, profitez pleinement de vos divertissements préférés, gérez l'organisation du quotidien et recherchez des informations sur Google, le tout en dialoguant avec l’assistant. Une simple commande vocale suffit pour demander à Google Home de jouer une musique, régler le minuteur du four, vérifier si votre vol est à l’heure ou simplement éteindre les lumières de la maison. Enfin, son design s’adapte à votre intérieur grâce à un choix de socles dans différents couleurs et matériaux. Google Home sera lancé d’ici la fin de l’année.



Allo et Duo

Allo est une nouvelle application de messagerie dotée de l’assistant Google. Vous pouvez interagir directement avec lui par chat, y compris dans les conversations de groupe. Puisque l'assistant vous accompagne au quotidien, vous pouvez lui demander votre programme de la journée, ou les photos de votre dernier voyage. Si vous prévoyez un dîner avec des amis, l’assistant pourra, si vous le demandez, vous suggérer des restaurants à proximité directement dans la conversation


Allo dispose également de la fonctionnalité Smart Reply (“Réponse intelligente” en français) qui suggère des réponses toutes prêtes aux messages selon le contexte. Elle propose également des outils amusants pour rendre vos conversations plus expressives, tels que des emojis, des autocollants et des fonctions de retouche photo. Un mode Incognito est également disponible. Il offre un chiffrement de bout en bout, des notifications discrètes et des messages éphémères.

Pour accompagner Allo, nous vous présentons Duo, une application dédiée aux appels vidéo à deux. Avec Duo, nous souhaitons rendre les appels vidéo plus fluides et plus fiables, même sur des réseaux à faible débit. Nous avons également présenté une fonctionnalité appelée Knock Knock (“Toc toc” en français) qui permet de voir la personne qui vous appelle avant que vous ne répondiez.

Cerise sur le gâteau, Allo et Duo sont associés à votre numéro de téléphone et vous permettent de communiquer avec qui vous voulez, quelle que soit la plate-forme utilisée (Android ou iOS). Ces deux applis seront disponibles d’ici cet été. Cliquez ici pour en savoir plus.

Android N, Android Wear, réalité virtuelle et Instant Apps

Aujourd’hui, nous avons également abordé les nouveautés apportées par Android N : des graphismes et des effets améliorés, une consommation réduite de la batterie et du stockage, le téléchargement en arrière-plan des mises à jour système, des notifications simplifiées toujours plus faciles à consulter, et des émojis remis au goût du jour et complétés par 72 nouvelles créations. Nous avons d’ailleurs besoin de votre aide pour trouver un nom gourmand à Android N pour succéder à Marshmallow. Pour en savoir plus, rendez-vous ici et envoyez-nous vos suggestions grâce au hashtag #NameAndroidN sur Android.com/N

Pour accompagner Android N, nous avons conçu une nouvelle plate-forme dédiée à la réalité virtuelle de haute qualité pour mobile appelée Daydream. En collaboration avec les constructeurs Android, nous travaillons sur les téléphones à venir et sur le design d’appareils servant à la fois de visionneuse de réalité virtuelle et de manette, pour une expérience véritablement immersive, confortable et intuitive. Vos applis et vos jeux préférés seront bientôt compatibles avec Daydream, y compris les applis Google telles que YouTube, Street View, Play Films, Google Photos et le Play Store. La suite à l’automne prochain !




Nous avons également montré un aperçu d’Android Wear 2.0, qui offre une expérience utilisateur totalement repensée, ainsi que des applications autonomes conçues spécialement pour votre montre et ne nécessitant pas que votre téléphone soit allumé.

Enfin nous avons présenté les Android Instant Apps (applications instantanées Android) que vous pouvez utiliser sans installation préalable.

Firebase

Nous avons également annoncé l’extension de Firebase, notre outil pour les développeurs le plus complet à ce jour. Au-delà du backend mobile, nous proposons une plate-forme permettant de concevoir rapidement des applications de qualité, d’augmenter leur nombre d’utilisateurs et de générer toujours plus de revenus sur iOS, Android et sur le Web mobile.

Répondre aux défis de la mondialisation grâce à des outils plus intelligents

L’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle sont en train de révolutionner l’informatique, mais également la façon dont nous abordons des problèmes que nous cherchons à résoudre depuis longtemps. Et grâce aux outils open source, rendus accessibles à toujours plus de développeurs et à la communauté de chercheurs, les opportunités ne sont que plus nombreuses. Grâce à ces technologies, imaginez ce que nous pourrions accomplir en travaillant ensemble pour répondre aux défis dans les domaines du changement climatique, de la santé ou de l’éducation. Nos compétences en matière d’apprentissage automatique et d’intelligence artificielle devenant toujours plus grandes, ces possibilités commencent à se profiler à l’horizon. Nous vivons là une période réellement passionnante.


Post par Sundar Pichai, CEO, Google

https://lh5.googleusercontent.com/H6gIdVfqjPYdvwnEzjV1_tefWX-fQOUZn0BeydQhnr-5TtxrXOUG7NkJk7CR1nq-hzUzYMjNoESFDHX2-CEO8EvTak-JhFdB_2QPZNd7XVBZVL9d3E2UMQ192s_ZQ5zPq_mjvE_h




Art Camera : explorez chaque détail d'une œuvre d'art grâce au nouvel appareil photo développé par l’Institut culturel de Google
20/05/2016 16:31:06 Le blog officiel de Google France

La beauté et la force des œuvres d’art naissent souvent des détails. Aussi, pour apprécier pleinement le génie de certains artistes, comme Monet ou Van Gogh, le spectateur doit commencer par littéralement mettre son nez sur le tableau. Au fur et à mesure qu’il s’en éloigne, la magie opère et les coups de pinceau se transforment soudainement en un ensemble harmonieux. Tout le monde aime observer les œuvres d’art dans leurs moindres détails, et l’Institut culturel de Google l’a bien compris. Des millions d’internautes se plaisent ainsi à explorer nos images ultra-haute résolution en gigapixels, centimètre par centimètre. Ils y découvrent à chaque fois quelque chose de nouveau, comme une signature cachée ou de petites touches de peinture qui donnent l’impression d’une mer tumultueuse et dansante.

Zoomer sur ces clichés s’apparente en quelque sorte à scruter l’image réelle avec une loupe. C’est la raison pour laquelle nous sommes si impatients de vous faire découvrir notre nouvel appareil photo : l’Art Camera. Il s’agit d’une machine développée par nos ingénieurs, qui va voyager dans le monde entier pour prendre des photos ultra-haute résolution des peintures des plus grands musées.



Le Port de Rotterdam, Paul Signac, musée Boijmans Van Beuningen

Une image en gigapixels est composée de plus d’un milliard de pixels et permet de dévoiler des détails qui sont invisibles à l’œil nu. Créer des images numériques d’une telle résolution représente donc un vrai défi technique. Il s’agit d’un procédé long, qui nécessite du matériel coûteux et hautement spécialisé, et pour lequel seuls quelques professionnels dans le monde sont qualifiés. Jusqu’à maintenant, le fonds de Google ne comptait que 200 images en gigapixels. C’est pour vous en proposer de nombreuses autres que nous avons développé l’Art Camera.

L’Art Camera est un appareil photo robotisé, spécialement conçu pour créer plus rapidement et plus facilement des images en gigapixels. Il est dirigé automatiquement, de détail en détail, par un système mécanisé et prend des centaines de clichés en gros plan et en haute résolution à chaque étape. Pour garantir une bonne mise au point, l’appareil est équipé d’un laser et d’un sonar qui utilise des sons à haute fréquence pour mesurer la distance avec l’œuvre… Un peu à la façon d’une chauve-souris ! Une fois que tout est dans la boîte, les milliers de photos en gros plan sont assemblées avec un logiciel, comme un puzzle, pour en effacer les coutures.



De nombreuses œuvres des plus grands artistes sont fragiles et sensibles à la lumière et à l’humidité. Grâce à l’Art Camera, les musées du monde entier peuvent désormais faire découvrir leurs précieuses toiles au grand public tout en les préservant pour les générations futures. Afin de leur donner les outils nécessaires pour mener à bien cette mission, nous leur envoyons des Art Caméras gratuitement.

Avec l’Art Camera, l’héritage culturel commun des musées sera accessible à plus grande échelle et de manière plus exhaustive, sur toute la planète. Désormais, plus besoin de vous rendre aux Pays-Bas, à Los Angeles et à New York pour admirer les six portraits de la famille Roulin, peints par Van Gogh. L’Art Camera fait le voyage pour vous. Les portraits d’Armand Roulin et des autres membres de sa famille ont déjà été numérisés et vous pouvez ainsi en explorer chaque recoin depuis votre fauteuil.

À ce jour, un millier de tableaux ont été numérisés en ultra-haute résolution, notamment des œuvres de Pissarro, Signac, Rembrandt, Van Gogh, Monet et bien d’autres provenant de musées en Australie, en Inde, aux Pays-Bas et au Brésil. Alors que nous nous préparons à célébrer la Journée internationale des musées et à accueillir plus de 25 nouveaux musées à l’Institut culturel de Google, nous remercions tous ceux qui nous ont aidés à tester le nouvel appareil photo au cours des derniers mois. Grâce à eux, vous pouvez dès aujourd’hui zoomer dans chaque cliché et explorer de nouvelles œuvres d’art à un niveau de détail inégalé.


Publié par Ben St. John, Engineer, Google Cultural Institute



Google Traduction fête ses dix ans
28/04/2016 16:49:56 Le blog officiel de Google France
Il y a dix ans, nous avons lancé Google Traduction avec pour objectif de briser la barrière de la langue et de rendre le monde plus accessible. En dix ans, nous sommes passés de 2 à 103 langues traduites et de centaines d’utilisateurs à des centaines de millions. Par ailleurs, durant ces dix premières années, nous avons appris à voir et à comprendre, à parler, à écouter, à tenir des conversations, à écrire et à solliciter l’aide de nos amis.

Mais ce qui nous inspire le plus, c’est la façon dont Google Traduction permet, bien au-delà de nos espérances, de relier les utilisateurs à travers le monde - comme deux fermiers avec une passion commune pour la culture de tomate, un couple qui apprend qu’ils attendent un enfant dans un pays étranger ou un jeune immigré en passe de devenir une star du foot.

Voici un aperçu de Google Traduction dix après après :

1. Google Traduction aide les utilisateurs à communiquer

Traduction facilite la solidarité entre les utilisateurs et ce, dans les périodes les plus difficiles. Récemment, nous avons rendu visite à une communauté au Canada qui utilise Traduction pour s’affranchir de la barrière de la langue et ouvrir le dialogue avec une famille de réfugiés.

2. Vous êtes plus de 500 millions à utiliser Google Traduction

Les utilisations les plus courantes sont les traductions de l’anglais vers l’espagnol, l’arabe, le russe, le portugais et l’indonésien.

3. Aujourd’hui, nous traduisons plus de 100 milliards de mots par jour


4. La traduction est un reflet des tendances et des grands événements de société

En plus des phrases courantes telles que “je t’aime”, nous remarquons aussi des demandes de traductions en lien avec les grands sujets d’actualité et les tendances. L’an dernier par exemple, nous avons constaté un pic de traduction pour le mot “selfie” et, la semaine dernière”, une augmentation de plus de 25 000% des traductions de “purple rain”.

5. Vous nous aidez à améliorer Google Traduction grâce à la communauté de traducteurs

A ce jour, 3,5 millions de personnes ont effectué plus de 90 millions de contributions via la communauté de traduction, nous aidant ainsi à améliorer le service et à introduire de nouvelles langues. Quelques phrases bien traduites peuvent faire une vraie différence lorsque nous avons affaire à une langue ou un pays étrangers. En étudiant, validant et en recommandant des traductions, nous parvenons à améliorer Google Traduction quotidiennement.

6. Le Brésil est le plus grand pays utilisateur de Google Traduction au monde

92% des traductions sur Google Traduction sont effectuées hors du territoire américain, avec en tête de file le Brésil.




7. Vous pouvez traduire tout l’environnement qui vous entoure dans votre langue

Word Lens est votre allié pour lire des menus au restaurant ou encore des panneaux de signalisation. Cette fonctionnalité présente dans l’application Google Traduction vous permet de traduire instantanément tout ce qui vous entoure en 28 langues.



8. Vous pouvez tenir une conversation, qu’importe la langue que vous parlez

En 2011, nous avons introduit la possibilité d’avoir une conversation en deux langues via Google Traduction. L’application reconnaît ainsi les langues parlées et vous permet d’avoir des conversations naturelles dans 32 langues.

9. Vous n’avez pas besoin de connexion internet pour communiquer

De nombreux pays ont un accès restreint à internet ; il est donc important de pouvoir traduire ce que l’on veut où que l’on soit. Vous pouvez traduire instantanément des panneaux et des menus hors connexion grâce à Word Lens à la fois sur Android et iOS et traduire des textes dactylographiés sur Android.




10. Nous n’en avons pas fini avec la traduction

Nous sommes heureux et fiers de ce que nous avons accompli ces dix dernières années mais nous souhaitons aller encore plus loin pour briser la barrière de la langue et aider les utilisateurs à communiquer, qu’importe d’où ils viennent et quelle langue ils parlent. Merci d’utiliser Google Traduction : nous avons hâte d’écrire les dix prochaines années avec vous !

Posté par Barak Turovsky, Product Lead, Google Traduction


https://2.bp.blogspot.com/-zgn9UxvjSb4/VyGkFV1XZTI/AAAAAAAASPY/E2_FbLDul3gFhDfmQ4KtsTjrPFzTHjv6gCLcB/s1600/Screen%2BShot%2B2016-04-26%2Bat%2B4.19.42%2BPM.png




Tilt Brush : A vos casques, prêts, créez !
27/04/2016 14:51:37 Le blog officiel de Google France


Depuis de nombreuses années, l’art numérique offre de nouvelles opportunités en matière de créativité, des possibilités qui vont bien au-delà de ces bons vieux crayons et papiers. Tilt Brush, une nouvelle application de réalité virtuelle (VR) s’inscrit dans cette histoire, et vous permet d’envisager la peinture sous un tout nouvel angle. L’application est disponible aujourd’hui sur HTC Vive.

Avec Tilt Brush, vous pouvez peindre dans un environnement tridimensionnel. Il vous suffit de choisir vos couleurs et vos pinceaux: La pièce dans laquelle vous vous trouvez est comme une toile vierge. Vous pouvez vous promener au cœur de vos réalisations à mesure que vous les concevez. Et, comme il s’agit de réalité virtuelle, vous pouvez même utiliser des matériaux improbables comme le feu, les étoiles et les flocons de neige.





Ce qui nous passionne le plus, c’est de tester l’étendue des possibilités de cet outil. Nous avons donc décidé de proposer Tilt Brush à quelques artistes dans Le Lab de l’Institut culturel de Google, un espace de rencontres et de création en plein cœur de Paris, pour explorer de nouvelles interactions entre Art et Technologie. Des street artistes du monde entier et de diverses disciplines sont venus tenter l’expérience de la VR et découvrir, pour la première fois, leur style en 3D.



Nous comptons proposer cette application sur d’autres plates-formes à l’avenir. Pour en savoir plus, suivez #TiltBrush.

Posté par Andrey Doronichev, Group Product Manager, Google VR





https://lh5.googleusercontent.com/f-7a7DG5D9VyIh5IGuL9V62uITnHIjRO79ovFuLyrAgohTyM7-83TUIYKt3xsCU_R4UvzWfQURyea74rU0ZOSEd9uiMysljmiP5PH2BtHiPJq9nwSyKwLp9h-V7ik5ks3NhtWbyF




Soutenir l’inclusion digitale d’un million de citoyens français
27/04/2016 14:48:31 Le blog officiel de Google France

Aujourd’hui, 5 millions de français – salariés peu qualifiés, familles monoparentales, jeunes demandeurs d’emploi - cumulent précarités sociale et numérique. Or, cette année, pour eux, Internet n’est plus une option, mais un passage obligé car un grand nombre de services publics deviennent 100% web, et que la recherche d’emploi nécessite un minimum de compétences numériques.

Chez Google.org, nous sommes aux premières loges pour constater à quel point les nouvelles technologies permettent de transformer nos vies et créer de nouvelles opportunités. Et c’est la raison pour laquelle nous soutenons des projets de par le monde qui s’appuient sur la technologie pour relever des défis sociaux - et c’est ce qui nous a incité récemment à soutenir une nouvelle initiative en France d’Emmaus Connect pour répondre à ces besoins croissants.

Il y a quelques mois, une équipe d’entrepreneurs au sein d’Emmaus Connect s’est rapprochée de nous avec une idée et une vision qui nous ont immédiatement conquises. Leur projet consiste à aider un million de français à gagner en compétences essentielles et nécessaires dans un monde digital à horizon 2020.

Notamment grâce à un don d’1 million d’euros et à l’expertise technique de volontaires de Google, Emmaüs a lancé WeTechCare. Cette start-up sociale s’attélera à l’apprentissage des éléments nécessaires pour une recherche d’emploi en ligne, et permettra de mieux appréhender les services ayant trait aux avantages sociaux en ligne, avec le projet ambitieux d’avoir formé un million de citoyens d’ici 2020.



Deux plateformes en ligne seront proposées dans les mois qui viennent afin de soutenir les missions de WeTechCare. La première, intitulée “CLICNJOB” vise à accompagner les 2 millions de jeunes en difficulté d’insertion professionnelle (les NEET) dans leurs parcours d’insertion professionnelle.La deuxième, intitulée “Les Bons Clics”, accompagnera les personnes fragiles dans leur découverte du web ainsi que dans leurs démarches d’accès au service public et les services essentiels.

WeTechCare souhaite s’engager afin de garantir au plus grand nombre un accès au numérique, et les équipes de Google France et Google.org ont hâte de démarrer ce beau chantier ensemble. Google oeuvre chaque jour pour s’assurer que les opportunités créées grâce au numérique soient à la disposition de tous, des start-ups aux entreprises, de créateurs aux communautés en difficulté, et toujours dans la poursuite de notre objectif de formation aux compétences numériques en Europe.

Posté par Florian Maganza, Responsable EMEA, Google.org



https://4.bp.blogspot.com/-Rjy7RoH22Vs/VyCz4Crm-oI/AAAAAAAAUfU/qPVmF6OpNiIY6jZnYzB8RTUFYOmQXT05gCLcB/s1600/WTC.png




Hash Code 2016 : les développeurs du monde entier relèvent le défi
01/04/2016 13:34:51 Le blog officiel de Google France
Un jeudi soir de février... Plus de 17 000 développeurs attendent avec impatience que soit dévoilé le défi proposé cette année pour l’épreuve de qualification en ligne du concours Hash Code. L’annonce en direct ne tarde pas à en révéler le thème : les livraisons par drone. Quelques minutes plus tard, les participants planchent déjà sur l’énoncé du problème. Le compte à rebours de 4h a commencé.







Pour ceux qui ne le savent pas encore, Hash Code est un concours de programmation en équipe ouvert aux étudiants et aux ingénieurs professionnels en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Lors de la première édition, Hash Code avait réuni près de 200 participants en France. Trois ans plus tard, l’événement rassemblait des milliers de développeurs du monde entier. C’est que ce concours est unique en son genre : plutôt que de devoir trouver la solution à une série de tâches algorithmiques, les participants doivent résoudre un défi préparé par les ingénieurs de Google et inspiré de situations réelles. Les équipes peuvent améliorer et soumettre leur solution autant de fois qu’elles le souhaitent afin d’augmenter leur score. Les problèmes proposés l’année dernière portaient sur l’optimisation du placement de serveurs dans un centre de données et le guidage d’un ensemble de ballons du Projet Loon.

Le concours se déroule en deux temps : d’abord une épreuve de qualification en ligne, puis la finale. Le défi à relever cette année lors de la phase de qualification en ligne consistait à optimiser un système de livraison par drone. Les participants pouvaient prendre part à l’événement depuis le lieu de leur choix ou rejoindre l’un des 300 hubs aménagés pour l’occasion. Les hubs sont constitués par les participants eux-mêmes pour permettre aux équipes d’une même université ou d’une même ville de se rencontrer et de concourir ensemble.


Étudiants au hub d’Andela au Kenya

Un mois plus tard, les 52 meilleures équipes (représentant 22 pays différents) se sont retrouvées dans les locaux de Google France à Paris pour plancher sur le problème de la finale : les participants devaient coordonner une flotte de satellites Terra Bella pour obtenir une collection d’images la plus utile possible.


L’équipe Saar-Land était l’une des cinq équipes composées de membres de nationalités différentes (ici Allemagne et Suisse)

Les équipes avaient ensuite six heures pour proposer leur meilleure solution. C’est l’équipe YMTeam, composée de deux ingénieurs professionnels de Biélorussie, qui est la grande gagnante cette année. Elle était suivie de près par l’équipe Ababahalamaha, formée de trois étudiants originaires de Moscou. L’équipe Die Bergbokbende, rassemblant trois professionnels sud-africains, est arrivée en troisième position.


Félicitations à l’équipe gagnante YMTeam


Plus de 2 000 participants français ont pris part à l’épreuve de qualification en ligne, et 36 hubs ont été aménagés en France pour l’occasion. Les équipes organisées par les universités françaises ont été particulièrement brillantes : 12 équipes sur les 52 ayant été qualifiées ont participé à la finale, et la meilleure d’entre elles est arrivée en 9e position.

Félicitations à tous les participants ! Si vous souhaitez être informé de l’ouverture des inscriptions au concours Hash Code 2017, remplissez ce formulaire.



52 équipes, représentant 22 pays, se sont retrouvées dans les locaux de Google France pour la finale du concours Hash Code 2016


Posté par Jessica Safir, University Programs



https://lh3.googleusercontent.com/fm-zIF8LSjrznBjbzY-Ovgpjj5RYkCFWjb_QttcQf8Z8m0liWGtafDluNEPhC3kMM9BSJ6J9f5NHzwVKsw7VnEb0qPcOSJm4Vl-8D-Qhmtvsp1XPoOaRXaPfdAdhRvZU9J6HltqH





Google Science Fair 2016 : Comment améliorer le monde grâce à la science ? #howcanwe
18/03/2016 15:03:52 Le blog officiel de Google France
Note de la rédaction : Les inscriptions au concours Google Science Fair 2016 ont d’ores et déjà débuté. En partenariat avec LEGO Education, National Geographic, Scientific American et Virgin Galactic, nous invitons tous les jeunes explorateurs et les pionniers en herbe à améliorer le monde à travers la science et l’ingénierie. Pour en savoir plus sur le concours, les modalités d’inscription, les prix à gagner et plus encore, rendez-vous sur le site Google Science Fair et suivez-nous sur Google+ et Twitter.

Dans ce post, Olivia Hallisey, lauréate du Grand Prix 2015, revient sur son expérience Google Science Fair.






Je me souviens du jour où j’ai entendu parler de Google Science Fair pour la première fois. C’était l’année dernière. J’étais en seconde, et mon professeur de science nous a demandé “Et vous, quel sera votre projet ?”. J’ai été emballée par ce concours, et par le défi qu’il représentait. C’était l’occasion de changer les choses, de les améliorer grâce à la science. 

La science m’a toujours intéressée. J’ai tout de suite su que je voulais participer au concours et soumettre un projet, mais je ne savais pas par où commencer. J’ai demandé conseil à mon professeur pour qu’il m’aide à trouver un sujet de recherche. Il m’a encouragée à choisir un sujet qui me passionnait, ou au contraire, qui me mettait vraiment en colère. Il m’a conseillé de chercher l’inspiration dans le monde qui m’entourait. C’est ce que j’ai fait. Le monde était en pleine crise Ebola. Tous les journaux en parlaient, la situation était désespérante. Alors, j’ai voulu aider à trouver une solution. Je venais de trouver le sujet de mon projet.

L’épidémie se propageait si rapidement que je suis partie sur l’idée d’accélérer le diagnostic du virus, pour que les traitements puissent être administrés aussi vite que possible. J’ai lu sur Internet que la soie possédait des propriétés de stockage et de stabilisation extraordinaires, et j’ai pensé qu’on pourrait peut-être l’utiliser pour transporter des anticorps destinés à révéler la présence du virus. Après plusieurs essais infructueux (et le découpage d’un nombre incalculable de cocons !), j’ai finalement réussi à créer un test de diagnostic portable, pas cher et résistant aux conditions environnementales. Ce test permet de détecter le virus Ebola en moins de 30 minutes. J’étais vraiment enthousiaste à l’idée que mon projet allait contribuer à sauver des vies. Et lorsque j’ai remporté le Grand Prix du concours quelques mois plus tard, j’étais très fière.

L’édition 2016 du concours Google Science Fair débute aujourd’hui, et je voudrais en profiter pour partager avec vous quelques enseignements que j’ai tirés de cette expérience. Tout d’abord, suivez le conseil de mon professeur : regardez autour de vous pour trouver l’inspiration. Si rien ne vient, faites appel au Générateur d'idées géniales pour trouver un sujet qui vous attire ou qui vous inspire. Ensuite, trouvez-vous un mentor qui partage votre passion. Le site Google Science Fair regorge de bonnes idées pour vous aider à vous lancer. Et pour finir, ne baissez pas les bras. Souvent, ce qui semble être un échec se révèle en fait être une source d’enseignements.

J’encourage les jeunes comme moi à saisir cette chance d’améliorer le monde autour d’eux. Chacun d’entre nous, quel que soit son âge ou son milieu, peut changer les choses. Et notre jeunesse nous fait parfois tenter des expériences que les adultes n’auraient pas crues possibles. Mais le changement ne se fait pas du jour au lendemain, et tout commence souvent avec une question. Alors, regardez autour de vous, et mettez-vous au défi de changer le monde.



Cliquez sur l’image pour regarder la vidéo

La science n’est pas qu’une simple matière. C’est un moyen d’améliorer les choses. Venez discuter et participez au concours Google Science Fair 2016. Tout le monde est impatient de découvrir vos idées !







https://1.bp.blogspot.com/-fvLG-zrAbWw/VuwKYjVfPzI/AAAAAAAATzc/VKiFLRiSiyE27epCSMIugV_NtRwRkzJdA/s640/Screen%2BShot%2B2016-02-19%2Bat%2B2.38.30%2BPM.png




Publié par Olivia Hallisey, gagnante du Grand Prix Google Science Fair 2015


Le corse, nouvelle langue régionale accessible depuis Google Traduction
18/03/2016 14:56:09 Le blog officiel de Google France
Nous annonçons ce jour que le corse est désormais disponible dans Google Traduction, ce qui fait de cette langue régionale une des toutes premières en France à intégrer Google Traduction. Nous ajoutons aussi simultanément 12 nouvelles langues, parlées au total par 120 millions de personnes à travers le monde*, dont le luxembourgeois, le gaélique écossais ou encore l’hawaïen, ce qui porte à 103 le nombre de langues disponibles dans notre service de traduction instantanée. Lancé en 2006, Google Traduction s’est progressivement enrichi pour couvrir désormais 99% des langues parlées par la population en ligne.




Pour déterminer le lancement d’une nouvelle langue, nous regardons beaucoup de critères : tout d’abord, il doit s’agir d’une langue écrite. Ensuite, il est nécessaire de trouver en ligne de nombreuses traductions dans cette nouvelle langue. A partir de là, nous utilisons une combinaison de machine learning, de contenus sous licence, et le recours à la communauté de Google Traduction.

Le machine learning prend toute son importance lorsqu’il s’agit de scanner des milliards de textes déjà traduits et d’en identifier des modèles statistiques à grande échelle, afin de permettre aux machines “d'apprendre” la langue. Mais les documents existants ne reflètent pas l’exhaustivité et la richesse d’une langue : nous comptons donc sur vous, utilisateurs de notre communauté Google Traduction, pour nous aider à améliorer les langues disponibles dans Google Traduction et en lancer des nouvelles, telles que le corse. A ce jour, plus de 3 millions de personnes ont contribué à l’amélioration d’environ 200 millions de mots traduits.

La Journée Internationale de la langue maternelle arrivant à grands pas (21 février), nous vous invitons d’ailleurs à profiter de cette opportunité pour rejoindre notre communauté Google Traduction.

Enfin, mes racines étant aussi du côté de l’Ile de Beauté, j’ai été naturellement très sensible à l’ajout du corse que j’ai bien sûr soutenu activement. Les technologies du numérique représentent un formidable outil pour préserver et valoriser les cultures locales. Dans un monde globalisé, Internet favorise le sentiment d’appartenance à une communauté et nous sommes heureux d’y contribuer en ajoutant le corse à Google Traduction.

Alors n’attendez plus, aidez nous à refléter la richesse de votre langue et partagez vos connaissances pour une meilleure compréhension des internautes à travers le monde.

À Prestu !

*Les 13 nouvelles langues sont les suivantes : le corse, le luxembourgeois, l’amharique, le frison, le kirghize, l’hawaïen, le kurde (kurmanji), le samoan, le gaélique écossais, le shona, le sindhi, le pachtou et le xhosa. ce qui vous permet désormais de traduire des contenus dans 103 langues au total.
Posté par Anne-Gabrielle Dauba-Pantanacce, ‎Directrice de la Communication & Relations Presse de Google France
https://1.bp.blogspot.com/-HSCc7rVFd5o/VuwIzlvnyVI/AAAAAAAATzQ/O8Lr-25zHCkB4vbeiJ8N20IOznqTwK8mA/s1600/Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2016-03-18%2Ba%25CC%2580%2B11.41.00.png




Page:   of 4 

News

10 things you may have missed at Google I/O
24/05/2016 20:35:38 Official Google Blog
Last week thousands of developers joined us at Shoreline Amphitheatre in Mountain View, CA, at Google I/O, our annual developer conference, for three days of talks, sandboxes, and some festival fun. Here’s a look at I/O beyond the keynote: 1. It’s ...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Saying 👋 to Allo and Duo: new apps for smart messaging and video calling
21/05/2016 00:01:51 Official Google Blog
Whether it’s welcoming a new baby, celebrating the winning shot in overtime, or discovering the best taco stand ever—we all want to share these moments with friends and family the instant they happen. Most of the time, this means picking up our phone...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

I/O: Building the next evolution of Google
20/05/2016 02:45:25 Official Google Blog
This morning in our Mountain View, CA backyard, we kicked off Google I/O, our annual developer conference. Much has changed since our first developer event 10 years ago, and even more since Google started 17 years ago. Back then, there were 300 milli...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Introducing Spaces, a tool for small group sharing
20/05/2016 02:45:14 Official Google Blog
Group sharing isn’t easy. From book clubs to house hunts to weekend trips and more, getting friends into the same app can be challenging. Sharing things typically involves hopping between apps to copy and paste links. Group conversations often don’t ...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

An eye for detail: Zoom through 1,000 artworks thanks to the new Art Camera from the Google Cultural Institute
17/05/2016 15:00:23 Official Google Blog
So much of the beauty and power of art lives in the details. You can only fully appreciate the genius of artists like Monet or Van Gogh when you stand so close to a masterpiece that your nose almost touches it. As you step back from the brush strokes...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Introducing The Data Center Mural Project
12/05/2016 18:22:47 Official Google Blog
Whether it’s sharing photos, searching the web or translating languages, billions of requests are sent to “the cloud” every day. But few people think about how all this information flows through physical locations, called data centers. Because these ...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Meet Gboard: Search, GIFs, emojis & more. Right from your keyboard.
12/05/2016 15:00:25 Official Google Blog
iPhone users—this one’s for you. Meet Gboard, a new app for your iPhone that lets you search and send information, GIFs, emojis and more, right from your keyboard. Say you’re texting with a friend about tomorrow’s lunch plans. They ask you for the...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Translate where you need it: in any app, offline, and wherever you see Chinese
11/05/2016 17:00:00 Official Google Blog
Of the 500 million+ people who use Google Translate, more than 9 in 10 live outside the U.S. We've talked with thousands of you in India, Indonesia, Brazil, and Thailand to learn what works and what doesn’t—and today we’re rolling out some big improv...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Digital #LoveLetters from children of the incarcerated
07/05/2016 18:00:37 Official Google Blog
Back in February, we announced a new effort from Google.org focused on racial justice, including support for organizations working to end mass incarceration. This is a critical issue in the United States, which represents 5 percent of the world’s ...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Helping for the long term in Flint, Michigan
03/05/2016 12:00:18 Official Google Blog
Access to clean drinking water is a concern all over the world, but in the United States it’s often a foregone conclusion. That is not the case recently for the residents of Flint, Michigan, many of whom we now know have been exposed to lead in their...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

This year’s Founders' Letter
29/04/2016 04:02:35 Official Google Blog
Every year, Larry and Sergey write a Founders' Letter to our stockholders updating them with some of our recent highlights and sharing our vision for the future. This year, they decided to try something new. - Ed. In August, I announced Alphabet...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Ten years of Google Translate
28/04/2016 17:12:49 Official Google Blog
Ten years ago, we launched Google Translate. Our goal was to break language barriers and to make the world more accessible. Since then we’ve grown from supporting two languages to 103, and from hundreds of users to hundreds of millions. And just like...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Page:   of 3