Vous aimez cette page? Partagez-la avec vos réseaux sociaux

Partager cette page:

Actualités

Toontastic 3D : une appli pour permettre aux enfants de raconter leurs propres histoires
12/01/2017 15:48:33 Le blog officiel de Google France
Les appareils et outils numériques actuels offrent des possibilités fantastiques pour les enfants. Ils leur permettent d’imaginer, d’inventer et d’explorer le monde qui les entoure grâce à la technologie, mais surtout de s’amuser ! Depuis des années, nous travaillons en étroite collaboration avec des enseignants, dans le but de créer des programmes permettant aux enfants de créer grâce au code, d'inventer le doodle de leurs rêves ou encore d'explorer grâce à la réalité virtuelle des lieux exotiques tels que l’Antarctique ou le Machu Picchu. Aujourd’hui, nous dévoilons notre tout dernier projet destiné aux enfants, un projet qui va libérer leur imagination et transformer leurs appareils en outils créatifs puissants et amusants, tout en leur faisant acquérir les compétences du 21e siècle. Cet outil s’appelle Toontastic 3D.



Avec Toontastic 3D, les enfants peuvent dessiner, animer et raconter leurs propres aventures, inventer des histoires, faire des exposés et laisser libre cours à leur imagination. Il leur suffit de déplacer les personnages sur l’écran et de raconter leur histoire. C’est comme un théâtre de marionnettes numérique… mais avec de vastes univers 3D interactifs, des dizaines de personnages personnalisables, des outils de dessins 3D et un labo d’idées avec des exemples d’histoires pour les aider à trouver l’inspiration.

Tout comme l’appli originale Toontastic (lancée en 2011 et largement plébiscitée par les enseignants, les enfants et les parents dans le monde entier), Toontastic 3D permet aux enfants de créer tout ce qui leur passe par la tête, que ce soit un livre, un exposé de science pour l’école, des plans de construction, des nouvelles ou même des dessins animés.

Toontastic 3D est une appli gratuite que vous pouvez télécharger dès aujourd’hui sur téléphone, tablette et certains Chromebooks, via le Google Play Store ou l’App Store sur iOS. Nous espérons que cette appli permettra aux enfants de faire travailler leur imagination, d’inventer de nouvelles choses et d’en découvrir d’autres, tout en développant leurs compétences pour devenir les créatifs de demain, qu’ils rêvent d’être réalisateur, professeur, graphiste, créateur de dessins animés ou qu’ils souhaitent simplement repousser sans cesse les limites de l’imagination.

Posté par Thushan Amarasiriwardena, Product Manager



Que peut le numérique pour les territoires isolés? Un rapport co-construit par Terra Nova et Google France
12/01/2017 14:03:35 Le blog officiel de Google France
data.png


Alors que la notion d’écosystème numérique bat son plein, soulignant la nécessité d’une forme de concentration des ressources financières, des talents, de la recherche ou encore des espaces physiques, pour qu’émerge l’innovation technologique, cette étude fait le pari que le numérique a un rôle clé à jouer de manière déconcentrée sur des territoires éloignés des centres urbains. Et pour preuve, les exemples ne manquent pas.

Sur le plan économique, le numérique peut venir par exemple en relais de croissance d’activités traditionnelles dont la zone de chalandise est devenue trop restreinte. C’est par exemple le cas de l’entreprise familiale créée en 1921 Tom Press, quincaillerie du village de Sorèze, 2755 habitants, entrée en crise et qui trouve via le e-commerce un souffle nouveau qui permet de maintenir l'activité locale. En parallèle, ce sont aussi de nouvelles activités ou services qui ont émergé, et qui sont exercées depuis des localités reculés : il en va ainsi de Brioude-Internet, en réalité localisée à Cohade en Haute Loire, et qui propose l’accompagnement au référencement sur Internet depuis 1996 ou encore de jeuxvideo.com, célèbre site d’information sur les jeux vidéos toujours basé à Aurillac, et créé par deux jeunes passionnés. Ces exemples, peu connus, tendent en réalité à montrer que le numérique est un facteur de résilience significatif de ces territoires.

Peu développés industriellement, les territoires isolés ont paradoxalement mieux résisté aux vagues de délocalisation et de fermetures d’usines. Avec la saturation des villes et le stress urbain, ils gagnent même des habitants, et non seulement des retraités mais également des entrepreneurs qui font le choix d’un cadre de vie différent. De nombreux territoires sont en train de saisir le sens de ce mouvement et propose des structures visant à attirer ces populations, telle que la région Auvergne Rhône Alpes par exemple et son new deal numérique.

Bien d’autres aspects sont abordés dans le rapport tels que la e-administration pour lutter contre les inégalités territoriales en matière d’accès aux services publics, la télémédecine, ou encore l’apport des plateformes collaboratives de mutualisation pour une meilleure utilisation des ressources. 7 propositions en sont extraites qui visent à tenter, à ressources constantes, de permettre au numérique de servir de levier au désenclavement de ces territoires. La formation, des petits commerces, des artisans, des agriculteurs, et même des élus, semble être clé. Et si comme le disait John Billard, Vice Président de l’Association des Maires Ruraux de France, l’éloignement couplé au numérique pouvait être une chance?

Retrouvez le rapport complet : http://tnova.fr/rapports/que-peut-le-numerique-pour-les-territoires-isoles

Par Elisabeth Bargès, Directrice des politiques publiques, Google France


Inscrivez-vous dès aujourd'hui au Hash Code 2017 !
11/01/2017 10:50:09 Le blog officiel de Google France
Il arrive ! Le concours de programmation Hash Code est de retour pour la quatrième année consécutive et va à nouveau inviter les développeurs d'Europe, du Moyen Orient et d'Afrique à résoudre un problème de programmation directement inspiré des défis relevés par les ingénieurs de Google. Que diriez-vous d’essayer d'optimiser la configuration d'un centre de données Google ? Pourquoi pas programmer une flotte de drones pour qu'ils assurent des livraisons à travers le monde ? Pour relever ces défis, inscrivez-vous dès aujourd'hui sur g.co/hashcode.



Légende : 52 équipes originaires de 22 pays s'affrontent côte à côte lors de la Phase finale du Hash Code 2016 à Google Paris.

Le Hash Code 2017 commence le 23 février par la phase de qualification en ligne. Les 50 premières équipes de cette phase seront ensuite invitées le 1er avril à Google Paris, où elles s'affronteront pour remporter le titre très convoité de champion Hash Code 2017.

Que vous débutiez dans la programmation ou que vous soyez déjà un fan rompu à ce genre de concours, Hash Code est une excellente opportunité de vous entraîner, d'avoir un aperçu de l'ingénierie à Google et de vous amuser. Consultez les énoncés des problèmes des Hash Code précédents pour découvrir les problèmes d'ingénierie que les participants ont dû résoudre lors des éditions précédentes.


Des équipes s'affrontent depuis un hub Hash Code lors de la phase de qualification en ligne 2016.
Pour rendre les choses un peu plus intéressantes, des étudiants et des professionnels de toutes les zones géographiques se portent volontaires pour organiser des hubs Hash Code, où les équipes peuvent se réunir pour s'affronter lors de la phase de qualification en ligne. Plus de 250 hubs sont déjà prévus en Europe, au Moyen Orient et en Afrique, dont une trentaine en France. En rejoignant un hub, vous pouvez faire de belles rencontres et rendre l'expérience plus sympa (ou pimenter la compétition !). Vous ne trouvez pas de hub près de chez vous ? Vous pouvez encore vous inscrire pour organiser un hub depuis votre université, bureau ou ville sur notre site Web.

Nous ne pouvons pas encore dévoiler les problèmes à résoudre cette année, mais en attendant la phase de qualification en ligne, nous ferons d'autres annonces qui vous intéresseront certainement. Suivez les actualités du Hash Code en rejoignant notre communauté Google+ et notre événement Facebook.

Prêt à relever le défi ? Inscrivez-vous dès aujourd'hui g.co/hashcode et à bientôt, en ligne, le 23 février !

Posté par Lindsay Taub
Hash Code Team


Google.org renforce son soutien auprès des associations du monde entier avec un don en technologie de 30 millions de dollars
22/12/2016 17:57:00 Le blog officiel de Google France
Des villages reculés en Inde, aux écoles aux États-Unis ou encore dans des camps de réfugiés et de migrants en Afrique, la technologie peut aider des hommes, des femmes et des enfants à monter leur entreprise, à poursuivre leur scolarité ou à accéder à des informations nouvelles, et parfois vitales.

Google.org soutient des centaines d’organisations à but non lucratif partout dans le monde, qui œuvrent à la mise à disposition de nouveaux outils pour les populations les plus vulnérables. Dans le cadre de cette action continue, nous donnons cette année 30 millions de dollars à ces organismes pour fournir des téléphones, des tablettes numériques, du matériel et de la formation à des communautés qui, plus que toutes autres, en tireront profit. Ce don porte à plus de 100 millions de dollars notre soutien aux organisations à but non lucratif pour l’année 2016.

Les Ideas Box de Bibliothèques Sans Frontières permettent, là où elles sont déployées, de former et de divertir des enfants et leurs familles. 

Pour des millions de personnes déplacées, contraintes à vivre loin de chez elles, la possibilité de commencer ou de poursuivre une scolarité ou des études peut prendre une importance vitale. Dans le cadre de notre démarche pour appuyer le secours aux réfugiés, nous avons renforcé notre soutien à l’ONG française Bibliothèques Sans Frontières et à ses « Ideas Boxes », des médiathèques portables, autonomes énergétiquement, offrant l’accès à l’internet. Notre nouveau soutien contribuera au financement de 14 nouvelles Ideas Boxes qui permettront à plus de 90 000 personnes d’accéder à des ressources pédagogiques et culturelles dans des camps de réfugiés en Europe et en Afrique.

Nous finançons également le réseau NetHope qui fournit et distribue des appareils aux populations les plus vulnérables (notamment les femmes et les jeunes filles) par le biais d’organisations partenaires dans divers endroits de la planète.

Jeunes adultes remplissant des formulaires lors d’une journée de recrutement de LeadersUp à Los Angeles.

Aux États-Unis, nous soutenons des associations dont les programmes visent à donner à tous une chance égale de réussite dans la société. Dans la baie de San Francisco, Abode Services va permettre à plus de 1 200 anciens sans-abri de recevoir un ordinateur portable et une formation informatique au moment d’emménager dans leur nouveau logement, afin qu’ils puissent accéder à des informations relatives à l’emploi, aux services sociaux et aux transports. 

Partout aux États-Unis, LeadersUp va permettre à de jeunes adultes sans emploi d’accéder à des carrières où les salaires permettent de faire vivre une famille avec un revenu 3,5 fois supérieur au seuil de pauvreté. Nous permettons également à davantage de personnes d’avoir leur part de chances en finançant l’acquisition de milliers d’appareils par des organisations telles que Defy Ventures et LifeMoves.


À New York, l’ex-détenu Rudo C et le bénévole David R., de l’association Defy, participent à une présentation express de projets professionnels

En Amérique latine, nous soutenons l’UNETE pour équiper en ordinateurs, tablettes et chargeurs des classes dans tout le Mexique, et permettre aux élèves d’accéder à de nouvelles ressources pédagogiques, à des films et à des jeux d’apprentissage.

En Inde, nous allons contribuer au développement de la Fondation Pratham qui œuvre pour l’éducation des enfants de communautés rurales. En introduisant l’usage de la tablette dans plusieurs de ses programmes, de la maternelle au collège, Pratham apportera aux écoliers et à leurs enseignants des contenus nouveaux et attrayants.


Des enfants montrent à leurs parents ce qu’ils ont appris sur une tablette fournie par la fondation Pratham dans l’Uttar Pradesh, en Inde.

Outre les donations de Google.org, tous les ans au mois de décembre, Google organise une « semaine du don » durant laquelle ses employés dans le monde entier peuvent faire un don pour une organisation qu’ils souhaitent soutenir, avec un abondement de l’entreprise. L’initiative a connu cette année son plus franc succès à ce jour. Plus de 50 bureaux ont participé et ensemble nous avons rassemblé 24 millions de dollars donnés à 650 organisations à but non lucratif. Les causes soutenues sont variées : aide aux victimes et rescapés de l’incendie du Ghost Ship à Oakland, assistance aux femmes en situation de vulnérabilité au Mexique par le biais de l’association VIFAC, ou encore accompagnement social et hébergement aux jeunes majeurs victimes d'homophobie en France avec l’organisation Le Refuge

Parmi les autres causes appuyées cette année figurent l’assistance aux réfugiés et la défense des droits des personnes transgenre, ainsi que la défense des libertés civiles et les organisations pour la santé des femmes.

Nous espérons que nos dons et ceux de nos salariés aideront les personnes qui, de par le monde, sont dans le besoin. En 2017 nous continuerons de nous engager toujours plus fortement aux côtés d’organisations à but non lucratif partout dans le monde.

Posté par Sasha Buscho, Directeur de programme, Google.org


Redonner vie aux sites en danger grâce à la technologie
20/12/2016 17:07:25 Le blog officiel de Google France
Notre héritage culturel nous relie à notre passé, au monde présent qui nous entoure et inspire notre futur. Le Colisée, la Pyramide de Gizeh ou encore le Taj Mahal parce qu’ils ont traversé et résisté à des siècles d’histoire nous laisseraient presque croire qu’ils sont éternels. Malheureusement, les récents événements nous ont montré que de nombreux sites du patrimoine culturel sont aujourd’hui dramatiquement menacés à travers le monde.

Palmyre, “l’oasis des palmiers”, l'une des cités antiques les plus fascinantes de Syrie et parmi les mieux préservées avant le début des conflits, a subi des dommages physiques majeurs lors de son occupation par l'Etat Islamique. Les bouddhas de Bâmiyân en Afghanistan ont connu le même sort en 2001, sous les frappes des talibans. D’autres monuments comme les pagodes de Bagan au Myanmar ou les vestiges de Kathmandu au Népal ont souffert, eux, de catastrophes naturelles telles que des tremblements de terre.

Screen Shot 2016-12-19 at 5.54.54 PM.png

La préservation du patrimoine culturel se pose aujourd’hui comme un véritable défi pour les chercheurs et les institutions du monde entier et la technologie nous ouvre de nouvelles possibilités pour y répondre. C’est dans cette perspective que Google Arts & Culture s’est associé à la RMN-Grand Palais, au musée du Louvre et à Iconem, pour valoriser leur travail de préservation du patrimoine et faire découvrir au plus grand nombre quatre de ces sites aujourd’hui menacés et inaccessibles.



Du 14 décembre 2016 au 9 janvier 2017, le Grand Palais accueille l’exposition gratuite « Sites Éternels / De Bâmiyân à Palmyre ». Google Arts & Culture est partenaire de cette exposition, qui propose une immersion au cœur de quatre grands sites archéologiques en danger : l’ancienne capitale du roi Sargon à Khorsabad en Irak, le site de Palmyre, le Krak des Chevaliers et la Grande Mosquée des Omeyyades à Damas, en Syrie. 

Screen Shot 2016-12-19 at 4.35.49 PM.png

La technologie au service de la préservation du patrimoine 

Nos ingénieurs ont travaillé sur une expérience inédite installée au cœur de l’exposition : un espace dédié à la découverte du site de Palmyre numérisé en 3D, avant et après sa destruction. Cette expérience est réalisée avec des tablettes grâce à notre technologie de réalité augmentée Tango. Elle permet de visualiser de façon interactive le formidable travail de numérisation réalisée par la start-up française Iconem, avec le concours de nombreux experts du patrimoine.

En complément de la visite physique, nous avons créé des vidéos à 360° de ces “sites éternels”, pour vous permettre de les visiter virtuellement depuis n’importe quel appareil connecté à Internet. Laissez-vous porter par les commentaires du guide dans la cour de la Grande Mosquée des Omeyyades et promenez-vous sur les hauteurs du Krak des Chevaliers comme si vous étiez sur place. Pour mieux comprendre l’histoire de ces sites et le travail de conservation des experts, nos partenaires ont également créé six expositions interactives nourries de documents d’archives (photo, dessins, textes,...), disponibles sur la page Google Arts & Culture du Grand Palais

Prenez le temps de vous laisser émerveiller par ce patrimoine de l’humanité aujourd’hui menacé.

Posté par Sixtine Fabre, Responsable Partenariats, Google Arts & Culture


Moteur de Réussites Françaises : Handishare et le Carillon, grands gagnants de la troisième édition !
08/12/2016 15:34:56 Le blog officiel de Google France
Le digital est un levier formidable pour accélérer la croissance des organismes de toutes natures et de toutes tailles. Google en a toujours été convaincu, et cela a été confirmé par une étude récente de McKinsey chiffrant à 100 milliards par an la contribution du numérique à l’économie d’ici 2020 si les entreprises françaises embrassaient pleinement la mutation digitale. C’est pourquoi l’année dernière, en avril 2015, Google France a lancé Moteur de Réussites Françaises, un mouvement qui met en avant les entreprises, associations et organisations culturelles françaises ayant su tirer parti du numérique pour accélérer leur développement.

Lors de la dernière édition, Stores-et-Rideaux.com, l’Institut National de l’Audiovisuel et Flat ont été distingués dans 3 catégories — respectivement “TPE/PME”, “Institution culturelle” et “start-up” — et ont pu bénéficier d’une mise en avant publicitaire ainsi que d’un accompagnement de la part de Google.

Aujourd’hui, après 6 mois de concours et plus de 300 candidatures reçues, nous sommes heureux d’annoncer qu’Handishare — une société qui emploie des personnes handicapées et qui les forme aux outils de l‘informatique et de la bureautique afin de proposer des services de sous-traitance à des entreprises — est le grand lauréat 2016 de la troisième vague de Moteurs de Réussites Françaises. Ils vont pouvoir bénéficier d’une campagne de communication, d’un montant de 150 000 euros, pour promouvoir leur histoire et suivre un programme de mentorat piloté par des Googlers français.

Également convaincus par leur projet, les membres du jury ont ont décidé de remettre un prix coup de coeur au Carillon, un réseau de commerçants et d'habitants solidaires qui améliorent les conditions de vie des personnes en état de précarité en recréant du lien social.

Le lauréat et le prix coup de coeur ont été sélectionnés parmi 13 finalistes issus de toute la France, qui bénéficieront également d’un accompagnement personnalisé tout au long de l’année 2017 :
  • Benevole At Home, un réseau solidaire de bénévoles, prêts à offrir du réconfort et des produits de base aux enfants et familles fragilisées, au cours de rencontres solidaires dans leur quartier ;
  • Espérance Banlieues, une fondation qui a pour vocation de développer un nouveau modèle d'école capable de répondre à la crise éducative en banlieue ;
  • Micro Don, une startup de l'économie sociale et solidaire qui propose aux entreprises et collectivités soucieuses de leur responsabilité sociale et environnementale des solutions innovantes de soutien aux associations via le micro-don ;
  • Bonne Gueule, un blog français de mode masculine lancé en 2007, devenu marque de vêtements en 2014, qui s'est donné pour mission d’aider aux hommes à bien s’habiller ;
  • LedByHer, une association qui accompagne des femmes qui ont subi des violences afin qu’elles retrouvent leur autonomie et leur confiance en soi, grâce à l'entrepreneuriat ;
  • GEEV, une application sociale de dons d'objets ;
  • Bergamotte, un service de livraison express de bouquets de fleurs de qualité ;
  • Baby Sittor, une application et met en relation parents et baby-sitters de confiance grâce à un système de parrainage ;
  • Ouest Médias, une agence de presse ayant transposé son savoir-faire ancien en matière d'image, pour s'adapter aux nouveaux usages issus du numérique ;
  • RemplaFrance, plateforme de mise en relation des professionnels de santé dans le cadre de remplacement, collaboration et succession afin d’assurer la continuité des soins des patients lors de vacances, formations ou départ à la retraite ;
Brigad, une plateforme de mise en relation entre professionnels qui souhaitent travailler ensemble.
Ces 13 pépites françaises ont été sélectionné par un jury d’experts, composé de Michèle Bernard, Directrice Relations Clients et Partenaires de la CCI de Paris, Alexandre Malsch, Directeur et co-fondateur de Melty.fr, Lindsey Nefesh-Clarke, Fondatrice et directrice générale de W4, Najette Fellache, Présidente Directrice Générale de Speachme, Nicolas Bordas, Président de l’agence Being Worldwide et Vice-président de TBWA\Europe, Guillaume Gibault, Fondateur et Président du Slip Français, Fred Cavazza, Conférencier et blogueur expert en numérique.

Fort du succès de ce mouvement et de la qualité des projets présentés, Google France continuera l’aventure Moteur de Réussites Française en 2017. Vous aussi, rejoignez le mouvement ! Retrouvez toutes les réussites françaises sur notre site Internet Moteur de Réussites Françaises et notre compte Twitter @GoogleEnFrance avec le hashtag #MoteurDeReussites !

Posté par Nick Leeder, Directeur général de Google France


Notre objectif « 100 % énergie renouvelable » sera atteint en 2017 – et ce n’est qu’un début
06/12/2016 18:53:12 Le blog officiel de Google France
Chaque année, les gens recherchent sur Google des milliards de fois; chaque minute, les gens téléchargent plus de 400 heures de vidéos sur YouTube. Tout cela prend une quantité incroyable de puissance de traitement, et donc, de l'énergie. Nos ingénieurs ont travaillé pendant des années pour perfectionner nos centres de données, qui sont aujourd’hui moitié moins énergivores que la moyenne du secteur. Cependant, nous avons encore besoin de beaucoup d’énergie pour traiter des milliers de milliards de recherches par an et alimenter en énergie les produits et services proposés à nos utilisateurs. C’est pour cela que nous avons commencé à acheter de l’électricité issue d’énergies renouvelables – pour réduire notre empreinte carbone et combattre le changement climatique. Mais c’est aussi un choix logique du point de vue économique.

Je suis fier de vous annoncer qu’en 2017, Google atteindra son objectif d’utiliser 100 % d’énergie renouvelable pour ses activités partout dans le monde, tant pour ses centres de données que pour ses bureaux. C’est une étape historique. Nous avons été l’une des premières grandes entreprises à mettre en place des contrats d’approvisionnement à grande échelle et de longue durée pour acheter de l’électricité renouvelable directement à des exploitants. Nous avons signé notre premier accord pour l’achat de l’intégralité de la production d’une centrale éolienne de 114 mégawatts dans l’Iowa en 2010. Aujourd’hui, nous sommes le plus grand acheteur au monde d’énergie renouvelable, dans le cadre d’engagements portant sur 2,6 gigawatts (2 600 mégawatts) d’électricité éolienne et solaire. C’est plus que la puissance individuelle de nombreuses grandes centrales, et deux fois plus que les 2,21 gigawatts qu’il a fallu à Marty McFly pour retourner vers le futur !





Pour atteindre cet objectif, nous achèterons directement la quantité d’électricité d’origine éolienne et solaire suffisante pour couvrir chaque unité d’énergie consommée par nos activités au niveau mondial. Et nous visons en priorité la création d’énergie nouvelle à partir de sources renouvelables, de sorte que nous n’achetons qu’à des exploitants dont le projet est financé par nos achats.

En six ans, le prix de l’électricité provenant des sources éoliennes et solaires a baissé respectivement de 60 % et 80 %, de sorte que l’option des énergies renouvelables est en passe de s’imposer comme la moins onéreuse. L’énergie est l’un des plus gros postes de frais d’exploitation dans nos centres de traitement des données, et s’assurer un prix stable à long terme pour l’électricité d’origine renouvelable est un moyen de se prémunir contre les fluctuations des prix de l’énergie.

Nos vingt projets d’énergies renouvelables aident aussi à soutenir des communautés, comme dans le comté de Grady (Oklahoma) et dans celui de Rutherford (Caroline du Nord), mais aussi dans la province d’Atacama, au Chili, ou dans des communes en Suède. Nos engagements d’achat à ce jour se traduiront par des investissements d’infrastructure d’un montant total de plus de 3,5 milliards de dollars dans le monde, dont environ les deux tiers aux États-Unis. Ces projets généreront en outre des dizaines de millions de dollars par an de recettes pour leurs propriétaires et des dizaines de millions de dollars supplémentaires de recettes fiscales pour les États et les collectivités territoriales.

Ainsi, nous sommes en bonne voie pour couvrir dès l’année prochaine notre consommation mondiale d’énergie en données annuelles. Mais ce n’est là qu’une première étape. Nous allons continuer à conclure des contrats d’achat directs à mesure que nous nous développerons, en visant davantage un approvisionnement régional là où nous avons des centres de traitement des données et des activités importantes. Étant donné que le vent ne souffle pas vingt-quatre heures sur vingt-quatre, nous allons aussi élargir notre palette de sources d’électricité à d’autres énergies pouvant nous assurer une électricité d’origine renouvelable à toute heure. Notre but ultime, c’est de créer un monde où tout un chacun – pas seulement chez Google – a accès à une énergie propre.





Faire fonctionner Google d’une manière compatible avec la préservation de l’environnement a toujours été au cœur de nos valeurs et nous cherchons sans relâche de nouvelles idées pour faire de la « durabilité écologique » une réalité – comme inciter à la construction d’espaces de travail sains ou créer un outil pour visualiser en direct l’évolution de notre planète. Nous communiquons depuis des années sur notre bilan carbone et sur nos programmes de développement durable dans nos livres blancs, nos blogs et les pages de notre site web. Nous rassemblons désormais toutes ces informations dans un rapport environnemental.

Vous pouvez également consulter nos pages web consacrées à l’environnement, où nous expliquons comment nous cherchons toujours de nouvelles façons de faire plus en utilisant moins. La plupart de nos initiatives internes sont dues à quelques « googleurs » passionnés ; nées sur le campus, elles sont ensuite devenues des projets à l’échelle de l’entreprise. Des panneaux solaires installés en toiture à notre programme « au travail à vélo », ces initiatives sont au cœur de notre culture d’entreprise et nous aident, nous, mais aussi nos utilisateurs, à réduire notre impact sur l’environnement.



La science nous démontre que la lutte contre le changement climatique est une priorité planétaire qu’il faut traiter d’urgence. Nous pensons que le secteur privé, en collaboration avec les décideurs politiques, doit engager des actions audacieuses, et qu’il peut le faire tout en créant de la croissance et des opportunités. En tant que grande entreprise, nous avons là une responsabilité – à l’égard de nos utilisateurs et de l’environnement.

Nous avons encore beaucoup de progrès à accomplir, mais le succès que nous annonçons aujourd’hui est une vraie bouffée d’oxygène. Et maintenant, remettons-nous au travail.


Google Impact Challenge : 1 an après, les lauréats ont réussi à passer à l’échelle supérieure
06/12/2016 12:59:56 Le blog officiel de Google France
Recrutements, ouverture de bureaux aux quatre coins du monde, innovations technologiques… Les 10 associations lauréates se sont dépassées pour concrétiser leurs rêves. Et l'aventure va continuer. 

L’année dernière, Google.org organisait pour la première fois en France le Google Impact Challenge, un concours national destiné aux associations qui utilisent les technologies du numérique pour démultiplier l’impact de leurs actions. 

10 associations françaises se sont démarquées et ont été récompensées lors d’une cérémonie riche en émotions au Quai d’Orsay. Elles ont bénéficié d’un financement (500 000 euros pour chacun des quatre grands gagnants, 200 000 euros pour chaque finaliste) et d’un programme de mentorat sur-mesure, porté par des salariés volontaires de Google, avec l’appui de la Social Factory et Investir&+.

Un an après, vous vous demandez peut-être ce qu’ils sont devenus, s’ils ont réussi à changer d’échelle, si leurs projets se sont concrétisés, s’il y a vraiment un avant et un après ?

Vous n’allez pas être déçus ! Les 10 lauréats ont vu leur projet fortement accélérer grâce à trois axes de soutien apportés par Google.org : la dotation d’abord, qui leur a permis de sécuriser leurs projets et de se concentrer sur l’avenir, le gain de crédibilité ensuite, qui les a aidés à obtenir de nouveaux partenariats ou financements, et le mentorat, enfin, qui leur a apporté une expertise technique et un réseau pour développer leurs actions.

Mais alors, que sont-ils devenus ?
  • 1001 fontaines a ouvert 10 nouvelles stations d’épuration d’eau et ainsi donné accès à de l’eau de boisson saine à 20 000 personnes supplémentaires !
  • Bibliothèques Sans Frontières est passée de 15 à 60 salariés et déploiera à la fin de l’année 70 médiathèques mobiles Ideas Box sur le terrain, contre 4 il y a un an, donnant ainsi accès à Internet, aux livres et à des ressources pédagogiques à des populations éloignées de la culture et de l’information.
  • Jaccede a conçu, développé et lancé une nouvelle plateforme simplifiée qui répertorie plus de 13 000 lieux supplémentaires accessibles aux personnes à mobilité réduite.
  • Ticket for Change a pu embaucher une personne pour diffuser son nouveau programme en ligne d’accompagnement vers l’entreprenariat, et a gagné en crédibilité auprès des financeurs et des partenaires.
  • L’Agence du Don en Nature, qui permet aux internautes d'offrir des produits de première nécessité aux plus démunis pendant leurs achats en ligne, a créé un poste pour piloter le projet du “Panier Partage” et réussi à nouer de beaux partenariats avec des acteurs majeurs du e-commerce.
  • La Banque Alimentaire du Rhône a convaincu 50 commerçants de rejoindre sa plateforme ProxiDon, sur laquelle 255 paniers ont été proposés depuis juin dernier, soit près de 10 000 repas distribués à des personnes en situation de précarité.
  • MakeSense, qui met en relation des entrepreneurs sociaux et des bénévoles, a vu son équipe passer de 35 à 65 salariés et est en train de réaliser une levée de fonds aux Etats-Unis.
  • My Human Kit s’est professionnalisé en passant d’une équipe de bénévoles à 4 salariés à plein temps ! Grâce à une communauté grandissante de fablabs, prototypeurs et professionnels de la santé, ils proposent toujours plus de solutions aux personnes en situation de handicap qui souhaitent fabriquer leur aide technique sur-mesure.
  • Voxe.org compte désormais deux salariés et a lancé une newsletter WhatTheVoxe?! qui a beaucoup de succès !
  • Y Generation Education, grâce à l’accompagnement de Jackie, sa marraine chez Google, a pu rencontrer Renan, un expert en data science, qui a rejoint l’équipe en juin en tant que responsable de la technologie. Ils ont concentré leurs efforts sur le Brésil, où les enjeux de recrutement et de formation pour les jeunes “invisibles” sont clés, et ont adapté leur plateforme en la rendant encore plus ludique.

L’aventure continue !

Lors des échanges que nous avons eus avec les associations tout au long de l’année, nous avons pu constater à quel point il était primordial pour elles de bénéficier d’un soutien pérenne pour sécuriser leurs recrutements, consolider leurs plans stratégiques et améliorer encore leurs outils numériques. 

C’est pourquoi, devant tant de succès et de promesses, je suis heureux d’annoncer que Google.org a décidé de prolonger son accompagnement. Les associations lauréates recevront chacune une bourse complémentaire de 50 000 dollars et pourront poursuivre le programme de mentorat. Cette dotation permettra, par exemple, à la Banque Alimentaire du Rhône de financer un véhicule électrique pour récupérer les dons et les porter aux associations; pour My Human Kit, c’est un emploi sécurisé en plus pour l’année à venir. 

Cet engagement aux côtés des associations fait partie de l’ADN de Google et a un écho très fort auprès de nos salariés. L’implication des équipes en France auprès des associations lauréates du Google Impact Challenge en témoigne. C’est une source de motivation mais aussi d’ouverture et de créativité considérable. Nous sommes donc ravis de pouvoir continuer à accompagner ces dix pépites.

Nick Leeder, Directeur Général de Google France et Président du jury du Google Impact Challenge.


Page:   of 4 

News

How Tring School creates a culture of student sharing that improves classroom results
20/01/2017 17:00:00 Google
Editor’s note: Leading up to Bett , one of the largest education technology conferences in the world, we're highlighting teachers, students and administrators who are using educational technology to help schools flourish and make learning more...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

App Security Improvements: Looking back at 2016
19/01/2017 23:00:00 Google
In April 2016, the Android Security team described how the Google Play App Security Improvement (ASI) program has helped developers fix security issues in 100,000 applications . Since then, we have detected and notified developers of 11 new secur...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

See how G Suite and DocuSign help real estate brokers close deals faster
19/01/2017 22:00:00 Google
G Suite helps teams cut through clutter and get right down to business: accomplishing more with less rigmarole. In November, we welcomed DocuSign to the Recommended for G Suite Program to trim time businesses spend on e-signatures and approvals....
Accéder à l'article complet

--------------------------------

How Devonport Boys High School is building the next generation of entrepreneurs
19/01/2017 18:00:00 Google
Editor’s note: Leading up to Bett , one of the largest education technology conferences in the world, we're highlighting teachers, students and administrators who are using educational technology to make learning more interactive and impactful...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Showcase your art in new ways with Tilt Brush Toolkit
19/01/2017 17:00:00 Google
Tilt Brush is a tool for creators of all backgrounds and styles to make art in virtual reality. Sketches made in Tilt Brush stand on their own — you can film your sketches, take 2D snapshots, export them as 3D objects. However there hasn't been ...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

A virtual trek through Petra with Google Cardboard
18/01/2017 17:00:00 Google
Last year, we launched a virtual tour of Petra and more than 30 historical sites across Jordan in Google Street View. The interactive Maps experience took visitors on an intimate journey into Jordan’s lost city of stone—and now, we’ve made this ...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Don’t let a spotty connection stop you from searching
18/01/2017 01:05:00 Google
Whether you’re a commuter reading the news with a spotty network, a farmer looking up crop prices with no service in the fields, or just driving through a tunnel, all is not lost when your search is interrupted by a bad connection. Now on the Goog...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Silence speaks louder than words when finding malware
17/01/2017 23:00:00 Google
In Android Security, we're constantly working to better understand how to make Android devices operate more smoothly and securely. One security solution included on all devices with Google Play is Verify apps . Verify apps checks if there are Pot...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Making Google+ work better for you
17/01/2017 18:22:00 Google
For the past few years, we’ve been doing a lot of listening on the Google+ team, and we’ve learned a lot. Listening to your feedback inspired us to introduce a new Google+ focused on helping you connect around shared interests a little over a ye...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Zurich calling – Expanding our European tech hub
17/01/2017 13:30:00 Google
The future of research and development for Google in Europe may well lie in Zurich . Currently housing over 2,000 Googlers from 75 countries, this winter we’ve expanded our presence along the Limmat River, giving us room to expand to 5,000 peop...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Five ways retailers can provide personal, convenient customer service using Chrome
13/01/2017 19:00:00 Google
Successful retail outlets are always striving to improve customer service. Brick-and-mortar stores are borrowing a page from their online counterparts and turning to new technologies like Chrome to help make shopping easier and more fun for custom...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

New year, new look: ride services mode gets an update
12/01/2017 18:00:00 Google
Last year, we introduced a new ride services mode to Google Maps as a convenient option for people to easily get where they need to go. Since then we’ve added a number of new ride service partners in the U.S . and worldwide . Today, we’re star...
Accéder à l'article complet

--------------------------------

Page:   of 2